Russia on the Pacific, and the Siberian Railway (Google eBook)

Front Cover
S. Low, Marston & Company, 1899 - Eastern question (Far East) - 373 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 360 - II. The limits of the territory thus leased, for the reasons above stated, as well as the extent of territory north of Talienwan necessary for the defence of that now leased, and what shall be allowed to be leased, shall be strictly defined, and all details necessary to the carrying out of this Treaty be arranged at St. Petersburg...
Page 361 - V. — To the north of the territory leased shall be a zone, the extent of which shall be arranged at St. Petersburg between Hsu Tajen and the Russian Foreign Office. Jurisdiction over this zone shall be vested in China, but China may not quarter troops in it except with the previous consent of Russia.
Page 351 - Ourga un consul (lin-tchi-khouan) accompagné de quelques personnes, et d'y construire à ses frais une habitation pour ce fonctionnaire. Quant à la concession d'un terrain pour cet édifice, au règlement des dimensions de ce dernier, comme aussi à la concession d'un pâturage, on devra s'entendre avec les gouverneurs d 'Ourga.
Page 360 - I. — It being necessary for the due protection of her navy in the waters of north China that Russia should possess a station she can defend...
Page 349 - Dans le cas où il existerait dans les lieux sus-indiqués des terrains colonisés par des sujets chinois , le gouvernement russe s'engage à y laisser les habitants et à leur permettre de se livrer comme par le passé à la chasse et à la pêche. > .,. , . Après que les bornes frontières auront été posées, la ligne de démarcation de la frontière devra rester à jamais invariable. Art. 2. — La ligne frontière à l'ouest, indéterminée jusqu...
Page 351 - ... pâturage, comme à Ili et à Tarbagataï. Les ordres seront donnés immédiatement au gouverneur du pays de Kachgar pour la concession desdits terrains. Le gouvernement chinois ne répond pas du pillage des marchands russes commerçant à Kachgar, dans le cas où ce pillage aurait été commis par des gens venus d'au delà des lignes des postes de garde chinois.
Page 349 - La ligne frontière à l'ouest, indéterminée jusqu'ici, doit désormais suivre la direction des montagnes, le cours des grandes rivières et la ligne actuellement existante des piquets chinois. A partir du dernier phare, nommé Chabin-dabaga, établi en 1728...
Page 361 - VI The two nations agree that Port Arthur shall be a naval port for the sole use of Russian and Chinese men-of-war, and be considered as an unopened port so far as the naval and mercantile vessels of other nations are concerned. As regards Ta-lien-wan, one portion of the harbour shall be reserved exclusively for Russian and Chinese men-of-war...
Page 359 - Tchuguchak. [Boundaries.] immédiatement le Traité et à effectuer l'échange des exemplaires. En conséquence, les deux Plénipotentiaires ont signé deux exemplaires du Traité en langue Russe et deux exemplaires en langue Chinoise, et y ont fait apposer leurs sceaux. A la suite de quoi le Général-Major Ignatiew a remis entre les mains du Prince de première classe Kong l'instrument du Traité, transcrit dans les deux langues, et le Prince de première classe Kong, ayant reçu le Traité, a...
Page 357 - ... de celle-ci ; en cas d'affaires d'une importance particulière, ces correspondances peuvent être expédiées par un courrier russe. Pendant le séjour des envoyés russes à Pékin, les dépêches d'une importance spéciale peuvent également être expédiées par un fonctionnaire russe expressément désigné à cet effet.

Bibliographic information