La mort de Don Juan: Roman

Front Cover
Editions Albin Michel, 2004 - Fiction - 218 pages
0 Reviews
" J'ai voulu m'identifier à Byron parce qu'il était l'auteur d un Don Juan qui me hantait. Il a quitté cette terre écorché, vilipendé, rejeté par les êtres qu'il avait cru aimer, abandonné des femmes qu'il avait trop souvent trompées. Il est mort épuisé, sans même avoir passé le cap de la quarantaine. Moi, j ai quinze ans de plus. Quinze ans de trop, quinze ans à me perdre, à consommer à l'excès, les femmes, les rôles, les émotions, à pousser les feux de ma vanité. " Personne n'a oublié les bouleversantes Lettres à l'absente et Elle n'était pas d'ici. Patrick Poivre d'Arvor, prix Interallié pour L'Irrésolu, retrouve avec ce roman hanté par l'ombre de Byron sa veine la plus intime. Portrait d'un séducteur condamné à aimer les femmes à perpétuité, La mort de Don Juan est une œuvre singulière et passionnée, à la fois personnelle et fictive.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Related books

Common terms and phrases

Bibliographic information