Œuvres de theatre de m. de Marivaux: de l'Academie françoise, Volume 4 (Google eBook)

Front Cover
Chez Duchesne, 1758
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 371 - MONSIEUR, quoique vous ayez acquis la place que vous venez occuper parmi nous par une multitude d'ouvrages que le public a lus avec avidité, ce n'est point tant à eux que vous devez notre choix qu'à l'estime que nous avons faite de vos mœurs, de votre bon cœur, de la douceur de votre société, et si j'ose le dire, de l'amabilité *> de votre caractère.
Page 71 - Représentée pour la premiere fois par les Comédiens Italiens ordinaires du Roi, le 16 mars 1737.
Page 130 - J'aime encore mieux regretter votre tendresse que de la devoir à l'artifice qui me l'a acquise ; j'aime mieux votre haine que le remords d'avoir trompé ce que j'adore.
Page 378 - La peinture trop naïve des faiblesses humaines est plus propre à réveiller la passion qu'à l'éteindre : de quelque précepte qu'on l'assaisonne, un jeune homme y prendra plus de goût pour le vice, que vos morales ne lui en inspireront pour la vertu; et votre Paysan, parvenu à la fortune par des intrigues galantes, aura beau prêcher la modestie et la retenue qu'il n'a pas pratiquées; il aura beau exagérer les périls de l'amour et ses suites funestes; il trouvera plus de gens disposés à...
Page 377 - ... ennemie du vice; mais qu'en chemin vous vous arrêtiez souvent à des aventures tendres et passionnées -, que , tandis que vous voulez combattre l'amour licencieux , vous le peignez avec des couleurs si naïves et si tendres , qu'elles doivent faire sur le lecteur une impression tout autre que celle que vous vous proposez; et qu'à force d'être naturelles , elles deviennent séduisantes.

Bibliographic information