Oeuvre complètes, Volume 7 (Google eBook)

Front Cover
Chez Mme. Ve. Jules Renouard, 1873 - France
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 144 - Algecira, de Gibraltar, de las Islas de Canaria, de las Indias Orientales y Occidentales, islas y tierra firme del Mar Océano, archiduque de Austria, duque de Borgoña, de Brabante y de Milán, conde de Abspurg, de Flandes, Tirol y Barcelona, señor de Vizcaya y de Molina, etc.
Page 72 - Mâcon 1, comme au principal, à cause du rang qu'il tenoit vers Sa Saincteté, et marchoit devant M. de Velly, qui estoit près Sa Majesté, et ce...
Page 144 - Don Philippe, par la grâce de Dieu, roi de Castille, de Léon, d'Aragon, des Deux-Siciles, de Jérusalem, de Navarre, de Grenade, de Tolède, de Valence, de Galice, de...
Page 412 - Soudain je voy en l'eau, Comme dans un tombeau. Si je suis en repos, Sommeillant sur ma couche, J'oy qu'il me tient propos, Je le sens qu'il me touche : En labeur, en recoy *, Tousjours est près de moy.
Page 345 - ... tousjours à courir : car elle estoit fort bien à cheval et hardie, et s'y tenoit de fort bonne grâce, ayant esté la première d'avoir mis la jambe sur l'arçon, d'autant que la grâce y estoit bien plus belle et apparoissante que sur la planchette; et a tousjours fort aymé d'aller à cheval jusques...
Page 417 - ... parut encore le terrain de France , et n'ayant failly le timonier au commandement qu'elle luy avoit faict, elle se leva sur son lict et se mit à contempler la France encore et tant qu'elle put.... adonc redoubla encore ces mots, Adieu, France! adieu, France! je pense ne vous voir jamais plus'.
Page 278 - Nonobstant, le roy se retira parmy les bois à Guyse, ayant faict ce qu'il avoit voulu fort heureusement, et n'ayant rien perdu. Et ce fut à l'empereur à se retirer en son camp, et puis à lever totalement le siège de Landrecy.
Page 371 - ... composé de seize dames et damoiselles •des plus belles et des mieux apprises des siennes, qui comparurent- dans un grand roch tout argenté, où elles estoient assises dans des niches en forme de nuées de tous costez. Ces seize dames...
Page 411 - Ce qui m'estoit plaisant Ores m'est peine dure; Le jour le plus luisant M'est nuit noire et obscure. Et n'est rien si exquis Qui de nuiy soit requis.

Bibliographic information