La mort de Charles i., roi d'Angleterre, drame, Volume 3 (Google eBook)

Front Cover
1827
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page 194 - Quand une fois on a trouvé le moyen de prendre la multitude par l'appât de la liberté, elle suit en aveugle, pourvu qu'elle en entende seulement le nom.
Page 2 - Il semble qu'un seul homme ne suffise pas aux diverses époques d'une révolution : elles ont chacune leurs héros qui se remplacent et se pressent l'un l'autre. Cromwell paraît partout, et fixe d'abord les regards. Il ne survient pas à la fin, pour profiter de la lassitude commune, et recueillir l'héritage de la République mourante. Seul, et remplissant toutes les époques, il voit naître la révolution , il la seconde, il la suit, la termine , et la réduit à l'unité de son pouvoir.
Page 27 - Ils se sont tous détournés du droit chemin; ils sont tous devenus inutiles; il n'y en a point qui fasse le bien, il n'y en a pas un seul. 13. Leur gosier est un sépulcre ouvert. Ils se sont servis de leurs langues pour tromper avec adresse; ils ont sur leurs lèvres un vçnin d'aspic.
Page 106 - quelqu'un, » dit-il avec une émotion qui ressemblait à la démence, « si quelqu'un m'avait proposé » volontairement de juger et de punir le roi, je » l'aurais regardé comme le plus grand des traîtres. » Mais, puisque la Providence et la nécessité nous » imposent ce fardeau, je prierai le ciel de répan» dre sa bénédiction sur vos conseils, quoique non » préparé moi-même à vous donner mon avis
Page 106 - surnaturelle pour une réponse que le ciel, qui » rejetait le roi, faisait à ma supplication!... » Ce mot rappelait l'Alea jacta est de César en poussant son cheval dans le Rubicon. Mais le Rubicon de Cromwell était le sang d'un innocent et d'un roi, versé par le crime et par l'ingratitude de son peuple. Le parlement, entraîné par l'animosité et par la véhémence de la passion commune...
Page 29 - Car la cognée est déjà mise à la racine des arbres. Tout arbre donc qui ne produit pas de bon fruit sera coupé et jeté au feu.
Page 193 - Cromwell, enfant, fut chargé d'un rôle principal (i), et représenta le toucher auquel le mensonge venait offrir une couronne. Les minutieux annalistes n'ont pas manqué de raconter dans la suite l'impression prophétique, que cette scène avait faite sur son âme. Suivant une autre anecdote, pendant son séjour à l'école , étant seul dans sa chambre, il crut apercevoir un fantôme qui lui annonçait sa future grandeur. Il aimait, dans les jours de sa puissance, à raconter cette vision , alors...
Page 34 - 11 eft mort un roi moins méchant » que le nôtre ; mais quand tous les rois » feroient morts avec lui , la condition de «l'Europe n'en feroit que meilleure.
Page 88 - L'impureté surtout est un vice que les esprits célestes ont souverainement en horreur ; les anges des petits que nous scandalisons , crient vengeance contre nous. Je vais, dit le Seigneur (24), envoyer mon ange , afin qu'il marche devant vous , qu'il vous garde pendant le chemin , et qu'il vous fasse entrer dans la terre que je vous ai préparée. Respectez-le...
Page 105 - ... l'ascendant de l'armée, dont Cromwell fit plus d'une fois intervenir le souvenir et la volonté. « Ayez « soin, dit-il, quand l'armée se sacrifie pour la liberté de « la nation, de ne pas lui donner le moindre prétexte de « croire que vous trahissez ses intérêts , et ne l'obligez pas « de chercher dans sa propre force un salut qu'elle voudrait « ne devoir qu'à la vigueur de vos résolutions. » En achevant des paroles si expressives, il appuyait, sur la garde de sonépée, cette...

Bibliographic information