Recueil des éloges historiques lus dans les séances publiques de l'Institut royal de France, Volume 3 (Google eBook)

Front Cover
F.G. Levrault, 1827
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 280 - et de succès en succès il avait été conduit jusqu'au projet hardi de remettre Armide en musique, lorsqu'il apprit par les journaux que Gluck travaillait aussi à cet opéra. Cette nouvelle le fit renoncer à son entreprise ; mais il ne put résister à la tentation de communiquer ses essais à ce grand compositeur, et il
Page 279 - prit Buffon pour maître et pour modèle; il le lut et le relut au point de le savoir par cœur, et dans la suite il en porta l'imitation jusqu'à calquer la coupe et la disposition générale de ses écrits sur celles de l'Histoire naturelle. Cependant les circonstances
Page 215 - Pour toute réponse il en avala un verre, en disant : ,< je n'en ai jamais .tant bu. " — « Tu as bien du courage! " s'écrie le féroce dictateur. — II répliqua: « J'en ai eu davantage quand j'ai écrit mon rapport:
Page 282 - Gluck, il en est embrassé avec tendresse; il s'entend dire qu'il avait mieux réussi que Gluck lui-même dans le récitatif: // est enfin dans ma puissance, que Jean-Jacques Rousseau a rendu si célèbre. Le même jour, M. de Montazet, archevêque de Lyon, son parent, membre de l'Académie française, le garde à un dîner où se devait trouver
Page 440 - Nos livres saints, à leur début, nous représentent le Créateur faisant passer ses ouvrages sous les yeux du premier homme, et lui ordonnant de leur imposer des noms : heureuse allégorie qui nous enseigne assez clairement que l'un de nos premiers devoirs est de nous pénétrer de la
Page 275 - Nous avons même vu un arbre généalogique dressé en Allemagne, où notre académicien prenait le titre de duc de MontSaint-Jean, et où il écartelait les armes de Fille de celles de Lorraine et de Bourgogne ancien. Mais, quoi qu'il en soit d'une filiation qui ne
Page 324 - Hors ce que la représentation de ses places exigeait, il ne faisait aucune dépense. Il ne possédait qu'un habit à la fois, et on le taillait dans la même pièce de drap tant qu'elle durait." Il mettait cet habit en se levant, et ne faisait jamais deux toilettes.
Page 321 - sous l'apparence d'une plaisanterie, a plus de vérité qu'on ne le croirait. Des matières bien classées sont bien près d'être approfondies ; et la méthode des naturalistes n'est autre chose que l'habitude de distribuer dès le premier coup d'œil toutes les parties d'un sujet, jusqu'aux plus petits détails , selon leurs rapports essentiels. Une chose qui
Page 167 - deux anciens soldats qui allaient se battre. Il s'informe du sujet de leur querelle, il les raccommode, et pour bien s'assurer qu'elle ne renaîtra point, il va avec eux sceller la paix à la manière des soldats, au cabaret. Cette grande simplicité de mœurs aurait probablement prolongé sa vie, malgré l'extrême délicatesse de
Page 60 - réaliser ces amusantes féeries de l'Odyssée, qui ont fait le charme de tant de nations et de tant de siècles. Or c'est incontestablement à la présence de deux hommes nourris d'autres idées que de simples marins, c'est à leur manière d'observer et de sentir, qu'est dû en grande partie ce puissant intérêt.

Bibliographic information