Histoire des vierges: Les peuples et les continents disparus (Google eBook)

Front Cover
A. Lacroix et Company, 1874 - Religion - 368 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 29 - Ayant résolu dans sa pensée de faire émaner de sa substance les diverses créatures, il produisit d'abord les eaux dans lesquelles il déposa un germe.
Page 42 - Kshattriya de protéger le peuple, d'exercer la charité, de sacrifier, de lire les Livres sacrés et de ne pas s'abandonner aux plaisirs des sens . Soigner les bestiaux, donner l'aumône, sacrifier, étudier les Livres saints, faire le commerce, prêter à intérêt, labourer la terre sont les fonctions assignées au Vaisya. Mais le souverain maître n'assigna au Soudra qu'un seul office, celui de servir les classes précédentes, sans déprécier leur mérite.
Page 163 - ... les exécute pas par avarice ou tout autre motif blâmable. « Que cet homme de mauvaise foi, étant arrêté par ordre du roi, soit condamné par le juge, suivant les cas, à quatre souvarnas, à six nichas, ou à un satamana d'argent. « Telle est la règle qui doit guider un juge sévère dans les punitions qu'il inflige aux hommes, de toutes les castes, qui ne tiennent pas leurs engagements. « Celui qui ayant acheté ou vendu un objet s'en repent, a dix jours pour le reprendre ou le rendre....
Page 120 - Dieu avait fait germer de la terre tout arbre désirable à la vue et bon à manger, et l'arbre de vie au milieu du jardin, et l'arbre de la connaissance du bien et du mal.
Page 227 - Avant lui il n'y eut point de roi semblable à lui . qui se fût tourné vers l'Eternel de tout son cœur , de toute son âme et de toute sa force , selon toute la loi de Moïse; et après lui il ne s'en est point levé qui lui ait été semblable.
Page 42 - Pour la conservation de cette création toute entière, l'Etre souverainement glorieux assigna des occupations différentes à ceux qu'il avait produits de sa bouche, de son bras, de sa cuisse et de son pied.
Page 121 - Mais quant au fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n'en mangerez point et vous n'y toucherez point, de peur que vous ne mouriez.
Page 151 - Si un débiteur amené devant le tribunal par son créancier reconnaît sa dette , il doit payer cinq pour cent d'amende au roi, et s'il la nie, et quon la prouve, le double; tel est le décret...
Page 143 - Les Divinités gardiennes du ciel , de la terre, des eaux, du cœur humain , de la lune , du soleil , du feu , des enfers, des vents, de la nuit, des deux crépuscules et de la justice , connaissent les actions de tous les êtres animés.
Page 120 - est de l'arbre de la connaissance du bien et du « mal, tu n'en mangeras point, car au jour que tu « en mangeras, tu mourras de mort.

Bibliographic information