Le Correspondant (Google eBook)

Front Cover
1845
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page 873 - J'admire la force du tempérament de M. votre oncle ; elle est égale à celle de son esprit. Il a résisté en dernier lieu à une maladie à laquelle toute autre constitution eût succombé. Personne au monde n'est plus digne d'une longue vie. Il a employé la sienne à nous fournir les meilleurs secours pour la connaissance de l'antiquité. La plupart de ses ouvrages ne sont pas seulement de bons livres , ce sont des livres dont on ne peut se passer. Je vous prie , monsieur , de vouloir bien lui...
Page 396 - Après qu'il leur eut fait voir quelles sont les preuves qui font le plus d'impression sur l'esprit des hommes , et qui sont les plus propres à les persuader, il entreprit de montrer que la religion chrétienne avait autant de marques de certitude et d'évidence que les choses qui sont reçues dans le monde pour les plus indubitables.
Page 870 - Il ne me faudrait qu'une cellule chaude; et pourvu que j'eusse du potage gras , un peu de mouton et des œufs , j'aimerais mieux cette heureuse et saine frugalité qu'une chère royale. Enfin , monsieur, je ne veux pas avoir à me reprocher d'avoir été si près de vous et n'avoir point eu l'honneur de vous voir.
Page 494 - Colbert prétendait que la division que l'on avait avec Rome sur la régale, était la vraie occasion de renouveler la doctrine de France sur l'usage de la puissance des Papes ; que, dans un temps de paix et de concorde, le désir de conserver la bonne intelligence, et la crainte de paraître être le premier à rompre l'union , empêcherait une telle décision; et qu'il attira le Roi à son avis par cette raison , contre M.
Page 662 - Schleiermacher, l'hommage de ce que nous savons produire de plus exquis aux mânes du saint et méconnu Spinoza. « Le sublime esprit du monde le pénétra; l'infini fut son commencement et sa fin, l'universel son unique et éternel amour; vivant dans une sainte innocence et dans une humilité profonde, il se mira dans le monde éternel et il vit que lui aussi était pour le monde un miroir digne d'amour; il fut plein de religion et plein de l'Esprit saint; aussi nous apparaît-il solitaire et non...
Page 874 - II serait difficile, monsieur, de faire une inscription digne de l'oncle et du neveu. Au défaut de talent, je vous offre ce que me dicte mon zèle. Des oracles sacrés que dieu daigna nous rendre, Son travail assidu perça l'obscurité: II fit plus; il les crut avec simplicité; Et fut par ses vertus digne de les entendre.
Page 662 - ... éternel. Ce livre, tout hérissé qu'il est, à la manière du temps , de formules géométriques , si aride et si repoussant dans son style , est au fond un hymne mystique , un élan et un soupir de l'âme vers celui qui , seul , peut dire légitimement : Je suis celui qui suis.
Page 85 - Minotaure), vous aurez une partie de la pièce qui sera sérieuse et l'autre qui sera bouffonne. Mais cette variété plaît beaucoup. La nature même nous en donne l'exemple, et c'est de tels contrastes qu'elle tire sa beauté.
Page 749 - ... qu'elle ouvre comme un nageur intrépide fend les flots ;elle pousse les uns, elle glisse à travers les autres, se fraie un passage de gré, de force ou d'adresse, elle arrive pâle, échevelée, palpitante, au moment où Maillard, après avoir rapidement parcouru l'écrou, venait de dire froidement — «A la force!».
Page 761 - Va ! reprends ton courage, rassemble tes forces; envisage sans crainte le trépas, songe qu'il n'a pas droit de t'étonner. Ce n'est pas un instant qui doit effrayer un homme tel que toi.

Bibliographic information