Entre séduction et inspiration: l'homme

Front Cover
Presses universitaires de France, 1999 - Psychology - 338 pages
0 Reviews
C'est ici que je tente de réintroduire le vieux terme d'inspiration, jadis mis en vigueur par les romantiques allemands. Pourquoi avancer ce terme, comme alternatif, ou peut-être comme plus adéquat que cette forme de sublimation originaire dont parle Freud ? C'est qu'en effet il ne s'agit pas d'un mécanisme à substituer à un autre. Un mécanisme se conjugue toujours en moi, ou en sujet. Or l'inspiration " se conjugue " en autre. Son sujet n'est pas " le " sujet, mais l'autre : tout comme pour la séduction, la persécution, la révélation. En résonance avec l'autre adulte originaire, cet autre, à des moments privilégiés, vient rouvrir la blessure de l'inattendu, de l'énigme... Ce que je crois savoir, c'est qu'il est un type d'ouverture que l'analyse parfois maintient : celle qui est précisément sa marque d'origine, sa marque par l'origine. Et que cette ouverture peut être maintenue, transportée au-dehors vers d'autres champs d'altérité et d'inspiration. C'est ce qu'il faut bien nommer transfert de transfert. JEAN LAPLANCHE.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Introduction
3
H Notes sur laprèscoup 1992
57
Court traité de linconscient 1993
67
Copyright

8 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information