Essais divers, Volume 1 (Google eBook)

Front Cover
Plon, 1852
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page iii - Tracy, son beau-père (Paris, sd, in-80 de 92 p. ). Née dans la communion anglicane , mais attirée dès l'enfance par la pompe des cérémonies catholiques, elle s'était livrée, dans le but de s'éclairer, à...
Page 33 - Ce matin, nous avons été nous promener sur le chemin de Remiremont; nous sommes descendues vers un moulin dont j'aimerais à Être la meunière ; l'eau est si claire qu'elle a l'air d'être doublée de satin vert, tant elle réfléchit avec netteté les arbres qui entourent le moulin. Tout auprès il ya une pierre énorme toute couverte de mousse, et qui a l'air d'être le tombeau d'un géant. Au bord de l'eau croissaient des champignons rouges que...
Page 28 - Il y en a d'autres qui ressemblent à des crocodiles, et qui offrent des bancs naturels où l'on est assis comme dans des fauteuils. Toutes ces formes bizarres viennent de ce que ces pauvres arbres sont torturés dans leur jeunesse pour servir de clôture, et alors ils poussent comme ils peuvent et se tortillent dans tous les sens. Je suis sûre que cela leur fait mal et qu'ils respirent difficilement. Mm...
Page 191 - Still to be neat, still to be drest, As you were going to a feast ; Still to be powdered, still perfumed: Lady, it is to be presumed, Though art's hid causes are not found, All is not sweet, all is not sound. Give me a look, give me a face; That makes simplicity a grace ; Robes loosely flowing, hair as free : Such sweet neglect more taketh me, Than all the adulteries of art ; They strike mine eyes, but not my heart.
Page 57 - Mme de Coigny, croyant qu'une bête me mordait, crie de son côté; je lui montre l'arbre, et alors elle se met à fondre en larmes : « Dieu soit loué ! m'at-elle dit, la hache a respecté ce gage muet et parlant de ma chère fille. » Nous l'avons garni d'une foule de branches roulées autour, afin de le retrouver. En rentrant, Mme de Coigny a chargé le médecin d'aller chez l'administrateur des domaines afin d'obtenir l'ordre de conserver cet arbre précieux. Si cela ne réussit pas, elle le...
Page 397 - Voltaire. C'est le plus grand homme en littérature de tous les temps: c'est la création la plus étonnante de l'Auteur de la nature.
Page 389 - Stendhal... mais ils se brouillèrent bientôt à cause du livre de cet écrivain sur la théorie de l'amour, démontrée par la cristallisation, qui était l'idéologie de M. de Stendhal. M. de Tracy essaya de lire cet ouvrage, n'y comprit rien, et déclara à l'auteur que c'était absurde ». Il n'est pas douteux que ce résumé des rapports TracyStendhal est un peu schématique.
Page iii - Au milieu de tant de travaux qui malheureusement n'étoient qu'ébauchés pour la plupart, nous avons choisi les quatre notices qui forment notre second volume. Nous recommandons à l'attention de nos lecteurs l'étude sur saint Athanase et surtout l'étude sur Tertullien, qui nous semblent renfermer des appréciations et plusieurs passages qu'on ne s'attendroit guère à voir sortir de la plume légère d'une femme du monde. Les matières contenues dans le troisième volume sont beaucoup moins sérieuses...
Page iv - ... en composer plusieurs volumes. Mais il n'est pas toujours facile de publier des lettres qui tiennent souvent aux détails de la vie intime autant de la personne qui les reçoit que de celle qui les écrit. Peut-être ferons-nous plus tard cette publication. Nous nous sommes borné, quant h présent, à donner, comme spécimen, les lettres écrites par madame de Tracy a trois de ses amis.
Page x - Madame de Tracy a voulu laisser un souvenir à ses nombreux amis. Ce recueil , publié pour eux , n'a pas d'autre prétention ; il est donc à l'abri de toute critique littéraire, et une préface est en quelque sorte inutile. Cependant , chargé, par une disposition formelle du testament de...

Bibliographic information