Dictionnaire généalogique des familles canadiennes depuis la fondation de la colonie jusqu'à nos jours: v. 1. 1608-1700. [A-Z (Google eBook)

Front Cover
E. Senécal, 1890 - Canada
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page xi - C'est l'histoire de chacune des familles, qui aujourd'hui constituent la population catholique française du pays, c'est le registre des générations, qui reposent dans le sein de notre terre canadienne, ou se meuvent à sa surface, que vous avez collationnés, arrangés et ordonnés, et c'est l'Eglise qui vous a fourni les sources où vous avez...
Page iv - ENREGISTRÉ, conformément a l'Acte du Parlement du Canada, en l'année mil huit cent quatrevingt-dix, par Mgr CYPRIEN TANGCAY, au bureau du Ministre de l'Agriculture.
Page xi - Vous me demandez, par votre dernière lettre, de vous permettre de me dédier votre grand ouvrage de généalogie canadienne : j'apprécie l'honneur qui serait fait à mon nom d'être inscrit, à ce titre, en tête d'un aussi beau travail, d'un édifice qui subsistera encore alors que bien des choses de notre temps auront été oubliées ; j'apprécie également le motif qui vous a poussé à m'offrir cet honneur ; mais à cause de cela même, je me crois obligé de vous demander la permission...
Page x - Le ministre de l'Agriculture ayant été informé du fait que des études et des travaux entrepris par vous, depuis plusieurs années, vous ont acquis des connaissances toutes spéciales sur les statistiques des premiers temps de l'établissement du pays, et ayant l'intention de constituer la statistique canadienne...
Page xi - II était impossible de ne pas se rendro à une demande aussi noblement formulée: et voilà pourquoi Mgr Tanguay a dédié son livre à l'Eglise et à son pays. Toutefois, pour que le nom de M. Taché parût au commencement...
Page xi - ... notre temps auront été oubliées ; j'apprécie également le motif qui vous a poussé à m'offrir cet honneur ; mais à cause de cela même, je me crois obligé de vous demander la permission de ne pas accepter votre offre pour la raison que je vais vous donner, et que je vous prie de bien vouloir trouver bonne. " Le livre que vous allez publier est d'une importance trop grande, d'une portée trop vaste, il se lie d'ailleurs à des souvenirs et à des intérêts trop généraux pour pouvoir...
Page 247 - Médecin, Chevalier de la Légion d'Honneur, ancien Membre du Parlement Provincial du Canada et DéputéMinistre de l'Agriculture au gouvernement de la Puissance du Canada.
Page vii - ... que toutes les démonstrations que nous pourrions faire. Ils sont de nature à faire disparaître bien des' préjugés. Combien croient encore que la population franco-canadienne est formée pour la plus grande partie de sang mêlé ? Les descendants de ces quelques familles dans une nation composée de deux millions d'âmes sont un élément à peu près imperceptible. Parum pro nihilo reputatur. Que dans les avant-postes, jetés sur les limites de la civilisation, il y ait eu, autrefois, des...
Page 444 - VERNER, JACQUES, fils de François et de Madeleine Herdreleine, de la ville de Bade, Allemagne. DUQUET, Angélique, [JOSEPH III. b 1744 ; veuve d'Antoine Picard ; s 7 7 sept. 1797. Marie-Angélique, b ' 13 mars et s ' 18 mai USB.— Magloire, b 7 18 avril 1790: s» 13 juin 1800.— Adélaïde, b ' 19 juillet et s
Page vii - ... dans certaines familles on prenait tantôt le nom, tantôt le surnom, tandis que dans quelques autres on trouve deux branches distinctes dont l'une garde le nom patronymique...

Bibliographic information