Le Spectateur: ou, Le Socrate moderne, ou l'on voit un portrait naïf des moeurs de ce siècle, Volume 5 (Google eBook)

Front Cover
Arkstèe & Merkus, 1766
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 73 - Et ceux que je n'y vois pas. Si de leur trifte efclavage, Tu viens dégager mes fens, Si tu détruis leur ouvrage,
Page 71 - N'est point pour l'homme un langage Obscur et mystérieux : Son admirable structure Est la voix de la nature , Qui se fait entendre aux yeux. Dans une éclatante voûte Il a placé de ses mains Ce soleil qui dans sa route Éclaire tous les humains.
Page 246 - Dieu , la grandeur de mon impiété Ne laifle à ton pouvoir que le choix du fupplice : Ton interêt s'oppofe à ma félicité, Et ta clémence même attend que je périiTe.
Page 246 - Oui, mon Dieu, la grandeur de mon impiété Ne laisse à ton pouvoir que le choix du supplice ; Ton intérêt s'oppose à ma félicité ; Et ta clémence même attend que je périsse.
Page 72 - Oh ! que tes oeuvres font belles ! Grand Dieu, quels font tes bienfaits ! Que ceux qui te font fidèles Sous ton joug trouvent d'attraits...
Page 361 - été tirées. "Mais, l'efprit qui eft d'une „ autre nature , ne fe voit, ni quand il „ eft dans le corps, ni quand il en fort. „ Rien n'eft plus femblable à la mort
Page 310 - Lyre ce qu'exprime fa voix. J'ai donc raifon de me promettre que le temps ne fera que cimenter de plus en plus notre union. Car elle n'aime en moi ni la jeunefle , ni la figure, qui dépériffent chaque jour; mais la gloire , qui ne périt jamais. Eh ! que pouvois-je attendre autre chofe d'une perfonne élevée fous vos yeux , formée par vos leçons , qui n'a rien pris que de vertueux & d'honnête dans votre commerce , & dont les éloges perpétuels qu'elle vous entcndoit faire de moi ont fait naître...
Page 71 - La nuit l'annonce à la nuit. Ce grand & fuperbe ouvrage N'eft point pour l'homme un langage Obfcur & myftérieux : Son admirable ftructure Eft la voix de la nature Qui fe fait entendre aux yeux.
Page 360 - apprend notre bon ami Platon. „ Je ;puis ajouter , à ce que je viens de „ dire, le difcours que le premier Cyrus „ fit à fes enfans fur le point de mourir, „, & qui eft rapporté par Xenophon.
Page 183 - Duris ut ilex tonfa bipennibus Nigrae feraci frondis in Algido , Per damna , per caedes , ab ipfo Ducit opes animumque ferro. Non Hydra fefto corpore firmier Vinci dolentem crevit in Herculem , Monftrumve fummifere Colchi Majus , Echioniaeve Thebae.

Bibliographic information