Histoire des sciences naturelles depuis leur origine chez tous les peuples connus, Volume 5 (Google eBook)

Front Cover
1836
1 Review
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 360 - M. lîoulin leur fournit assez de faits nouveaux et certains pour mériter dès à présent leur reconnaissance. Il fait connaître tout ce qui a pu être observé des mœurs et des habitudes de son animal. Il entre dans des détails curieux sur la nomenclature des Tapirs en général dans les différentes contrées de l'Amérique où ils habitent, et sur les erreurs dont elle a été l'objet de la part des écrivains ; il nous apprend que le nom d...
Page 40 - On sait que les iodures sont soumis à la même loi de composition que les sulfures ; on peut donc se procurer les iodures insolubles par le même procédé ; ce n'est là qu'une généralisation du principe.
Page 497 - Nouveau système de chimie organique, fondé sur de nouvelles méthodes d'observation, précédé d'un Traité complet sur l'art d'observer et de manipuler en grand et en petit dans le laboratoire et sur le porte-objet du microscope, par L.-V. RASPAIL. Deuxième édition entièrement refondue, accompagnée d'un allas in-4 de 20 planches, contenant 400 figures dessinées d'après nature, gravées avec le plu?
Page 51 - MICROSCOPE ET DES INJECTIONS dans leurs applications à l'anatomie et à la pathologie, suivi d'une Classification des sciences fondamentales, de celle de la biologie et de l'anatomie en particulier, par le docteur CH.
Page 157 - Il lui paraît donc assez probable que cette électricité résulte du contact des liquides sur la cloison qui les sépare. On sait par les expériences de M. Becquerel que le courant des liquides sur les corps solides produit de l'électricité ; ainsi , dans cette circonstance, le contact des deux liquides...
Page 158 - C'est probablement de cette double action électrique que résultent les deux courans opposés et inégaux en intensité, qui traversent la cloison. Ce qu'il ya de certain , c'est que ce phénomène cesse d'avoir lieu lorsque les deux faces opposées de la cloison ne sont plus en contact immédiat qu'avec un seul des deux liquides. Un tube de verre muni d'un évasement terminal, bouché par une plaque d'argile blanche cuite, fut rempli , en partie, avec...
Page 24 - Traité sur le venin de la vipère, sur les poisons américains , sur le laurier-cerise, et sur quelques autres poisons végétaux...
Page 158 - ... aqueuse de gomme arabique , et plongé ensuite dans l'eau au-dessus de laquelle la partie vide du tube s'élevait verticalement. L'endosmose eut lieu, et le liquide gommeux s'éleva graduellement dans le tube. Quelques heures après , l'ascension s'arrêta , et bientôt le liquide commença à descendre. Ayant retiré l'appareil de l'eau , M. Dutrochet...
Page 244 - Il a reconnu que le charbon ne se développe primitivement ni dans l'ovaire ni dans les parties environnantes comme on l'avait cru jusqu'alors , mais dans le pédoncule de la fleur, dont il cause l'accroissement en une masse d'abord charnue, ensuite pulvérulente, et qu'il occasionne l'avortement des organes de la fructification.
Page 508 - DUTROCHET. Mémoires pour servir à l'histoire anatomique et physiologique des végétaux et des animaux, par H.

Bibliographic information