Annales des sciences naturelles: Zoologie et biologie animale (Google eBook)

Front Cover
Masson, 1855 - Zoology
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 138 - Paris, octobre 1842, 1 vol. in-8 7 fr. 50 LONGET. ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU SYSTÈME NERVEUX de l'homme et des animaux vertébrés, ouvrage contenant des observations pathologiques relatives au système nerveux, et des expériences sur les animaux des classes supérieures. Ouvrage couronné par l'Institut de Fronce.
Page 60 - ... ou qu'il est à la matière sucrée ce que le rein est à l'urée, quand nous savons que le sang qui entre dans le foie ne contient pas de sucre, mais que le sang qui en sort en contient beaucoup, tandis que pour le rein, au contraire, l'urée existe dans le sang qui entre et ne se trouve plus dans le sang qui sort; quand nous savons enfin que si l'on supprime les reins, on fait accumuler l'urée dans le sang, tandis que si l'on arrête la fonction du foie en détruisant certains nerfs qui s'y...
Page 152 - La respiration des animaux des diverses classes dans une atmosphère renfermant deux ou trois fois plus d'oxygène que l'air normal, ne présente aucune différence avec celle qui s'exécute dans notre atmosphère terrestre. La consommation d'oxygène est la même ; le rapport entre l'oxygène contenu dans l'acide carbonique et l'oxygène total consommé ne subit pas de changement sensible...
Page 64 - Qu'en se plaçant dans les conditions indiquées plus haut, et en opérant rapidement la section du bulbe rachidien et la ligature des vaisseaux, on ne trouve pas de sucre dans le sang de la veine porte d'animaux nourris de viande crue ou cuite ; 2° Que , dans les mêmes circonstances , le sang frais des veines hépatiques contient de 1 à 4 millièmes de son poids de sucre , ce qui prouve que l'intervention des substances amylacées n'est pas nécessaire à la formation du sucre dans le foie ;...
Page 57 - Sur des animaux carnivores , nourris exclusivement pendant des temps très considérables (trois, six ou huit mois) avec de la viande cuite à l'eau, et dans laquelle l'expérience directe ne décèle pas la moindre trace de matière sucrée , je recueillis le sang de la veine porte avant son entrée dans le foie, et je n'y constatai jamais, dans des conditions physiologiques convenables , la présence du sucre , tandis qu'en recueillant le fluide sanguin dans les veines hépatiques à sa sortie...
Page 244 - On lui a donné alors un repas composé de deux livres et demie de viande de bœuf, et, deux heures après, on a procédé à l'opération qui consistait à recueillir séparément le sang de la veine porte et celui des vaisseaux situés au-dessus du foie. A cet effet, une incision a été pratiquée au flanc droit de l'animal ; le doigt indicateur, introduit par cette ouverture, et suivant le bord inférieur du foie, a permis de saisir le paquet des nerfs et des vaisseaux qui pénètrent dans cet...
Page 317 - M. Bernard pense que la formation du sucre a lieu dans le foie. Bien entendu que notre savant confrère ne met point en doute la production de sucre qui a lieu par le fait de la digestion dans l'estomac aux dépens des aliments amylacés , moins encore le passage du glucose et de ses analogues de l'estomac ou de l'intestin dans les veines. Mais il admet qu'en dehors de cette source intermittente, par laquelle le glucose peut s'introduire dans le sang au moment où la digestion s'accomplit, il y en...
Page 58 - ... et des veines hépatiques; et tant qu'il restera établi que le sang qui entre dans le foie ne renferme pas de sucre , et que le sang qui en sort en contient des proportions considérables, il faudra bien admettre que la matière sucrée se produit dans le foie , car on ne saurait échapper à cette conséquence de la logique la plus simple : que , puisque le sucre n'existe pas avant le foie et qu'il existe après, il faut bien qu'il se soit formé dans cet organe. Mais le sucre...
Page 129 - Les fonctions du bulbe rachidien ont été étudiées par divers physiologistes, qui s'accordent tous à le considérer comme le foyer central et l'organe régulateur des mouvements de la respiration. De plus, M. Flourens a trouvé qu'il ya une partie du bulbe, très circonscrite, qui est le véritable siége de la respiration. Ce point se trouve chez les lapins immédiatement au-dessus de l'origine de la huitième paire , et sa limite inférieure à peu près au-dessous de cette origine. M. Bernard...
Page 13 - On a prétendu que l'état alcalin de la salive était nécessaire à son action saccharifiante ; or, dans l'estomac, le suc gastrique acide neutralisant d'abord, puis acidifiant bientôt la masse avalée, arrête, dit-on , l'action de la salive. Bien des fois il m'est arrivé de faire des mélanges de suc gastrique, de salive, de fibrine et d'empois d'amidon dans des proportions...

Bibliographic information