Manuel de la Pureté du Langage (Google eBook)

Front Cover
1835
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 402 - Entre le pauvre et vous vous prendrez Dieu pour juge ; Vous souvenant, mon fils, que, caché sous ce lin, Comme eux vous fûtes pauvre, et comme eux orphelin.
Page 303 - Chaque peuple à son tour a brillé sur la terre, Par les lois, par les arts, et surtout par la guerre ; Le temps de l'Arabie est à la fin venu.
Page 338 - C'est de lui que nous vient cet art ingénieux De peindre la parole et de parler aux yeux, Et par les traits divers de figures tracées, Donner de la couleur et du corps aux pensées".
Page 372 - Hélas ! nous ne pouvons un moment arrêter les yeux sur la gloire de la princesse, sans que la mort s'y mêle aussitôt pour tout offusquer de son ombre. O mort, éloigne-toi de notre pensée, et laisse-nous tromper pour un peu de temps la violence de notre douleur par le souvenir de notre joie.
Page 250 - Ai-je un sentiment propre de mon existence, ou ne la sens-je que par mes sensations? Voilà mon premier doute, qu'il m'est, quant à présent, impossible de résoudre.
Page 299 - ... danser, à lire, en ne dansant pas, en ne lisant pas; et l'on oublie d'aller dans un endroit, parce qu'on ne s'en est pas ressouvenu. Ces nuances délicates n'ont pas toujours été...
Page 108 - Quand je dis particulièrement , je ne dis pas exclusivement et sans exception. (R.) 907. PLUS, DAVANTAGE. Ces mots sont également comparatifs, et marquent dans tous les deux la supériorité ; c'est en quoi ils sont synonymes: voici en quoi ils diffèrent. Plus s'emploie pour établir explicitement et directement une comparaison ; davantage en rappelle implicitement l'idée, et la renverse : après plus , on met ordinairement un que , qui amène le second terme, ou le terme conséquent du rapport...
Page 53 - Nous n'avons aucun mot qui exprime convenablement l'idée que présente «mboire; pourquoi donc le rejeter? DBBOIRK n'est usité que comme substantif. BRAIRE (verbe neutre, irrégulier et défectif). Ce verbe ne s'emploie qu'au présent de l'inOnilif, braire; aux troisièmes personnes du présent et du futur de l'indicatif, il brait, ils braient, il braira, Ut brairont; et du conditionnel, il brairait, ils brairaient.
Page 327 - C'est une négligence dans laquelle de bons auteurs sont tombés. II. La seconde sorte de figure est le contraire de l'ellipse ; c'est lorsqu'il ya dans la phrase quelque mot superflu qui pourroit en être retranché sans rien faire perdre du sens ; lorsque ces mots ajoutés donnent au discours ou plus de grâce , ou plus de netteté , ou enfin plus de force ou d'énergie , ils font une figure approuvée. Par exemple, quand, en certaines occasions, on dit , je l'ai vu de mes yeux , je rai entendu...
Page 235 - Immobile, n'a et ne peut avoir de régime; car, en toute langue, on n'est immobile ni à quelque chose ni en quelque chose. V. 77. Et tient la trahison que le roi leur prescrit Trop au-dessous de lui pour y prêter l'esprit. Quoi ! Pompée ne daigne pas songer qu'on l'assassine ? quoi ! il ne daigne pas prêter l'esprit à vingt coups de poignard qu'il reçoit?

Bibliographic information