La diversité du monde: structures familales et modernité

Front Cover
éd. du Seuil, 1999 - Family & Relationships - 435 pages
0 Reviews
Au début des années 80, Emmanuel Todd fut frappé par la coïncidence presque parfaite entre la carte du communisme achevé et celle d'un type particulier de structure familiale paysanne, autoritaire et égalitaire. Il émit alors l'hypothèse d'un lien nécessaire entre fond anthropologique et superstructure idéologique des sociétés. Une nouvelle description des systèmes familiaux - intégrant niveau d'autoritarisme de la relation parent-enfant, degré d'égalité dans la relation entre frères, échange matrimonial et statut de la femme - lui permettait d'expliquer, dans deux ouvrages fondateurs, la diversité des destins idéologiques et économiques régionaux ou nationaux. Empiriquement vérifiée, cette hypothèse n'a pas été réfutée. La Troisième planète et L'Enfance du monde sont ici rééditées, augmentées d'une préface résumant les conditions et les résultats d'un débat qui opposa, d'une manière très classique, une hypothèse scientifique au conservatisme des savants et aux préjugés des politiques. L'implosion des grandes idéologies - communisme, socialisme, libéralisme classique, de type anglo-saxon ou français - confère à ces livres une nouvelle et paradoxale actualité. Le modèle anthropologique permet en effet d'expliquer la persistante diversité culturelle et politique d'un monde qui se croit unifié par la disparition temporaire des croyances collectives et par la globalisation économique.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Related books

Contents

pôle et diffusion 300 Matrilinéarité et écarts
307
Nord et Sud 308 Une Chine du Sud moins antiféministe 309 Origines
314
rique
320

6 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information