Lexique de l'ancien français (Google eBook)

Front Cover
H. Welter, 1901 - French language - 544 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Popular passages

Page 249 - ... arbrisseau qui croit en Provence et en Languedoc, et dont la racine et l'écorce étaient employées pour teindre en couleur de feuille morte et de café.
Page 359 - Godefroy (au mot olivier) a cité trois de ces quatre exemples, et explique avec raison la locution par « avoir la chance, le vent en poupe, la vogue, la bonne passe ». Mais l'origine de cette singulière manière de parler n'a pas reçu d'explication.
Page 218 - Godefroy erklärt als l) bâton que l'on passait dans la gueule d'un lévrier ou d'un matin', 2) bâton que l'on passait sur la mesure pour en faire tomber le grain excédant, racloire; 3) /.'/,•/ de bois qui sert à renfermer le fer d'une faux.
Page 438 - ... qui est donnée pendant le procès a celle des parties qui a le droit le plus apparent, et qui prouve qu elle en a joui paisiblement pendant la dernière année || jouissance accordée provisoirement des fruits d'un bénéfice, en attendant la décision définitive...
Page 101 - Fonds de terre assigné pour sûreté d'une rente ou d'un cens dû sur un autre fonds.
Page 117 - ... qui sont le vrai sujet du poème. En outre certaines des personnifications de Guillaume sont toutes nouvelles : jusqu'à lui on n'avait personnifié que des qualités générales et durables; Danger et Bel Accueil sont tout autre chose : le premier représente le refus, la tendance innée chez la femme à ne pas céder sans résistance à celui qui la prie, l'autre, la bonne grâce que la même femme...
Page 307 - Nous ne nous occuperons par des expressions une livrée, une soudée de terre. Il ne nous semble pas qu'elles aient jamais eu un sens bien défini. On ne les employait, en Normandie du moins , que pour désigner une étendue de terre capable de rapporter au propriétaire une rente d'une livre ou d'un sou.
Page 332 - Se méjuger, c'en, pour le cerf, mettre le pied de derrière hors de la trace de celui de devant.
Page 369 - Л brûler des parfums ]] partie d'un chandelier ;| partie de l'arbalète. paleteïs, sm, combat, escarmouche, principalement celle qui se fait aux palissades d'une ville ou d'un château.
Page 319 - T. de cheval., qui appelle sur le terrain. mandat, sf, mandement. 1. mande, sf. espèce de panier semblable aux gabions, grande corbeille à deux mains ou poignées.

Bibliographic information