Œuvres complètes de Montesquieu (Google eBook)

Front Cover
Librairie de L. Hachette, 1859
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Conséquence de ceci
230
De lAfrique et de lAmérique
232
Comment la nature du terrain influe sur les lois
233
Quels sont les pays les plus cultivés
234
Nouveaux effets de la fertilité et de la stérilité du pays
235
Des ouvrages des hommes
236
Du nombre des hommes dans le rapport avec la manière dont ils se procurent la subsistance
237
Du droit des gens chez les peuples qui ne cultivent point les terres
238
Des peuples rai connoissent lusage de la monnoie
239
Des lois politiques chez les peuples qui nont point lusage de la monnoie
240
Du droit des gens des Tartares i 44
242
De la longue chevelure des rois francs
247
Childéric
248
Continuation du même sujet
249
De ladoption chez les Germains
250
Du sujet de ce livre
252
De la tyrannie
253
Combien il faut être attentif à ne point changer lesprit général dune nation
254
Des Athéniens et des Lacédémoniens
255
Du caractère des Espagnols et de celui des Chinois
256
Béflexion
257
Des manières chez les Chinois
258
Influence du gouvernement domestique sur la politique
259
Propriété particulière au gouvernement de la Chine 2C0 XVIII Conséquence du chapitre précédent 2e i
262
Comment les lois doivent être relatives aux mœurs et aux manières
263
Continuation du même sujet 203
264
Continuation du même sujet
265
Chapitre Pages I Du commerça
273
De lesprit du commerce
274
De la pauvreté des peuples
275
Des peuples qui ont rait le commerce déconomie
277
Esprit de lAngleterre sur le commerce
278
De lexclusion en fait de commerce
279
Continuation du même sujet
280
De la contrainte par corps
282
Que le prince ne doit point faire le commerce
283
Réflexion particulière
284
A quelles nations il est désavantageux de faire le com merce
285
Quelques considérations générales
288
Du commerce des anciens
289
Du commerce des Grecs
293
DAlexandre Sa conquête
295
Du commerce des rois grecs après Alexandre
298
Du tour de lAfrique
302
Carthage et Marseille
304
Ile de Délos Mithridate
308
Du génie des Romains pour la marine
309
Des richesses que lEspagne tira de lAmérique
320
Problème
323
Raison de lusage de la monnoie
324
De la nature de la monnoie 32b III Des monnoies idéales
326
De la quantité de lor et de largent
327
Par quelle raison le prix de lusure diminua de la moitié lors de la découverte des Indes
328
Continuation du même sujet
329
De la rareté relative de lor et de largent
330
Des opérations que les Romains firent sur les monnoies
337
Circonstances dans lesquelles les Romains firent leurs opé rations sur les monnoies
338
Opérations sur les monnoies du temps des empereurs
339
Du génie des Romains pour le commerce
340
Usage de quelques pays dItalie
344
Continuation du même sujet
345
DES LOIS DANS LE RAPPORT QUELLES ONT AVEC LE NOMBRE DES UABITANS I Des hommes et des animaux par rapport à la multiplica ti...
349
Des mariages
350
De divers ordres de emmes légitimes
352
Continuation du môme sujet
353
Ce qui détermine au mariage
354
Des ports de mer
355
Du nombre des habitans par rapport aux arts
356
De la Grèce et du nombre de ses habitans
357
De létat des peuples avant les Romains
358
Que les Romains Curent dans la nécessité de faire des lois pour la propagation de lespèce
359
De lexposition des enfans
368
Continuation du même sujet
370
Des religions en général
373
Comment les lois de la religion ont leffet des lois civiles
383
Continuation du même sujet
384
Combien il est dangereux que la religion inspire de lhor reur pour des choses indifférentes
385
Des fêtes 38û XXIV Des lois de religion locales
386
Inconvéniens du transport dune religion dun pays à un autre
387
Du sentiment pour la religion
388
Des temples 300
392
Des monastères
393
Du pontificat 304
395
Des lois pénales
396
Trèshumble remontrance aux inquisiteurs dEspagne et de Portugal
397
Pourquoi la religion chrétienne est si odieuse au Japon
399
Idée de ce livre
400
Dans quels cas il faut suivre la loi civile qui permet et
408
Dune république qui conquiert 449
420
Dune monarchie qui conquiert autour delle
422
Alexandre
423
Nouveaux moyens de conserver la conquête
426
Dun État despotique qui conquiert
427
Idée générale de ce livre
428
Ce que cest que la liberté
429
De la constitution dAngleterre
430
Faux capitulaire
438
Des monarchies que nous connoissons
439
Manière de penser dAristote 44u X Manière de penser des autres politiques
440
Des rois des temps héroïques chez les Grecs
442
Réflexions générales sur létat de Rome après lexpulsion des rois
443
Autre différence
444
Comment dans létat florissant de larépublique Rome per dit tout à coup sa liberté
446
De la puissance légistative dans la république romaine
447
De la puissance exécutrice dans la même république
448
De la puissance de juger dans le gouvernement de Rome
449
Nouvelle raison de loubli des lois saliques des lois romai
454
Du gouvernement des provinces romaines 4 54
456
Du combat judiciaire entre une partie et un des pairs
460
De laffranchissement de lesclave pour accuser le maître
468
Époque du règne de saint Louis
470
Comment la procédure devint secrète
472
Des dépens
473
Des lettres anonymes
474
Comment les Établissement de saint Louis tombèrent dans loubli
478
point établi
480
Comment on conserve lillusion
482
Que la grandeur des tributs depend de la nature du gouver nement
483
Bapports de la grandeur des tribuls avec la liberté
484
Dans quels gouvernemens les tributs sont susceptibles daug mentation
485
Abus de la liberté 4 86
486
De laugmentation des troupes
487
Questce qui est plus convenable au prince et au peuple de la ferme ou de la régie des tributs?
488
Des Iraitans
489
Continuation du même sujet Nécessité de bien composer les lois
490
Cause de limmutabilité de la religion des mœurs des manières des lois dans les pays dOrient
493
Que les mauvais législateurs sont ceux qui ont favorisé les vices du climat et les bons sont ceux qui sy sont op posés
494
Bonne coutume de la Chine
495
Des lois qui ont rapport à la sobriété des peuples
496
Des lois qui ont du rapport aux maladies du climat
497
Des lois contre ceux qui se tuent euxmêmes
498
Effets qui résultent du climat dAngleterre
499
Mauvaise manière de donner des lois C0 XVIII Des idées duniformité
500
Origine du vasselage
502
Continuation du même sujet
508
Des leudes ou vassaux 549
520
De ce que lon a appelé depuis la justice des seigneurs
529
Idée générale du livre de l Établissement de la Monarchie
536
Changemens dans les offices et les fiefs
545
Quel étoit à légard des maires le génie de la nation
552
Comment les biens ecclésiastiques furent convertis en fiefs
558
Chapitres Pages
563
Charlemagne
569
Que les hommes libres furent rendus capables de posséder
576
Changemens arrivés dans les grands offices et dans les fiefs
583
Continuation du même sujet
590
Première partie 692
604
Troisième partie 6513
628

Common terms and phrases

Popular passages

Page 4 - Les lois, dans la signification la plus étendue, sont les rapports nécessaires qui dérivent de la nature des choses; et, dans ce sens, tous les êtres ont leurs lois : la Divinité ' a ses lois , le monde matériel a ses lois , les intelligences supérieures à l'homme ont leurs lois, les bêtes ont leurs lois, l'homme a ses lois.
Page 128 - ... il n'ya point de liberté, parce qu'on peut craindre que le même monarque ou le même sénat ne fasse des lois tyranniques pour les exécuter tyranniquement. Il n'ya point encore de liberté si la puissance de juger n'est pas séparée de la puissance législative, et de l'exécutrice.
Page 128 - Tout seroit perdu si le même homme, ou le même corps des principaux, ou des nobles, ou du peuple, exerçoient ces trois pouvoirs : celui de faire des lois, celui d'exécuter les résolutions publiques, et celui de juger les crimes ou les différends des particuliers.
Page 1 - J'ai d'abord examiné les hommes, et j'ai cru que, dans cette infinie diversité de lois et de mœurs, ils n'étaient pas uniquement conduits par leurs fantaisies. J'ai posé les principes, et j'ai vu les cas particuliers s'y plier comme d'eux-mêmes, les histoires de toutes les nations n'en être que les suites, et chaque loi particulière liée avec une autre loi, ou dépendre d'une autre plus générale.
Page 18 - Il ya cette différence» entre la nature du gouvernement et son principe que sa nature est ce qui le fait être tel, et son principe ce qui le fait agir. L'une est sa structure particulière, et l'autre les passions humaines qui le font mouvoir.
Page 24 - L'honneur fait mouvoir toutes les parties du corps politique ; il les lie par son action même, et il se trouve que chacun va au bien commun, croyant aller à ses intérêts particuliers.
Page 593 - Dans un pays où l'on a le malheur d'avoir une religion que Dieu n'a pas donnée, il est toujours nécessaire qu'elle s'accorde avec la morale , parce que la religion , même fausse , est le meilleur garant que les hommes puissent avoir de la probité des hommes.
Page 2 - Si je pouvois faire en sorte que tout le monde eût de nouvelles raisons pour aimer ses devoirs, son prince, sa patrie, ses lois; qu'on pût mieux sentir son bonheur dans chaque pays, dans chaque gouvernement, dans chaque poste où l'on se trouve, je me croirois le plus heureux des mortels.
Page 154 - Mais il ne faut pas toujours tellement épuiser un sujet, qu'on ne laisse rien à faire au lecteur. Il ne s'agit pas de faire lire, mais de faire penser.
Page 484 - JE le dis, et il me semble que je n'ai fait cet ouvrage que pour le prouver, l'esprit de modération doit être celui du législateur; le bien politique, comme le bien moral, se trouve toujours entre deux limites.

Bibliographic information