Histoire de France ... jusqu'en 1789. 16 tom. [and] Table analytique (Google eBook)

Front Cover
1857
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 417 - mains, envie qui ne prend guère aux rois, aux barbes grises et « aux victorieux. Mais la violente amour que je porte à mes « sujets, et l'extrême envie que j'ai d'ajouter ces deux beaux « titres à celui de roi, me font trouver tout aisé et hono
Page 416 - étaient une commission consultative, et pas autre chose. « sauvons-la à cette heure de la ruine. Participez, mes chers « sujets, à cette seconde gloire avec moi, comme vous avez fait à « la première. Je ne vous ai point appelés, comme faisoicnt mes « prédécesseurs, pour vous faire approuver leurs volontés. Je
Page 416 - François. Par la grâce divine, par les prières .et bons conseils « de mes serviteurs qui ne font profession des armes, par l'épée « de ma brave et généreuse noblesse ( de laquelle je ne distingue « point les princes, pour être notre plus beau titre
Page 439 - au sang qu'il ne voulait plus voir couler, il déclara qu'il saurait bien couper la racine aux factions et aux prédications séditieuses, •• faisant accourcir (raccourcir) tous ceux qui les suscitent J'ai sauté sur des murailles de villes : je sauterai bien sur des barricades ». Il faut voir dans le recueil des Lettres
Page 411 - je dois plus longtemps souffrir que les financiers et trésoriers me fassent mourir de faim et qu'eux tiennent des tables friandes et bien servies, que ma maison soit pleine de nécessités, et les leurs de richesse et d'opulence. » — Lettre de Henri IV à M. de Rosni, ap.
Page 338 - reçu au giron de l'Église catholique, apostolique et romaine. Henri s'agenouilla et fit sa profession de foi. « Je proteste et jure, devant la face du Dieu tout-puissant, de vivre et mourir en la religion catholique, de la protéger et défendre envers et contre tous au péril de mon sang et de ma vie, renonçant à toutes hérésies contraires à icelle.
Page 384 - prêtres et écoliers du collège de Glermont (aujourd'hui Louis-le-Grand), et tous autres soidisant de la Société du nom de Jésus, comme corrupteurs de la jeunesse, perturbateurs du repos public, ennemis du roi et de l'État,
Page 437 - et avec telle règle, qu'il n'y ait point pour cela de trouble ou de « tumulte entre eux. » II s'est donc décidé à donner à tous ses sujets, sur cette matière, une loi « générale, claire, nette et ab« solue, » un édit « perpétuel et irrévocable, » et prie la divine bonté de leur faire comprendre
Page 43 - nous : je le juge par l'envie que vous avez de combattre; mais pourtant nous devons tous croire que l'événement eu est en la main de Dieu, lequel, sachant et favorisant la justice de nos armes, nous fera voir à nos pieds ceux qui devroient plutôt nous honorer que combattre. Prions-le donc qu'il nous assiste
Page 76 - de votre part pour promettre la vie à ces deux sœurs, si elles vouloient vous donner chacune une nuit; elles ont répondu qu'encore elles seraient martyres de leur honneur comme de celui de Dieu. Vous m'avez dit plusieurs fois que vous aviez pitié de moi ; mais, moi, j'ai pitié de vous, qui avez prononcé ces mots : J'y suis contraint

Bibliographic information