Le roman du renart, publ. d'après les MSS de la Bibliothèque du roi des xiiie, xive et xve siècles par D.M. Méon, Volume 1 (Google eBook)

Front Cover
1826
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Popular passages

Page 1 - Mais onques n'oïstes la guerre, Qui tant fu dure de grant fin, Entre Renart et Ysengrin, Qui moult dura et moult fu dure.
Page 348 - gardez que vos dites. Seront ce donques les merites Que je aurai de mon servise Que je vos ai la poison quise Qui bone est contre vostre mal?
Page 46 - Renart est venuz par conduit Por droit faire et por amender Ce c'on li saura demander. S'est qui de lui face clamor, Vos li otroiez par amor A respondre par jugement En vostre Cort voiant la gent.
Page 236 - Une branche et un sol gabet 20 De celui qui tant set d'abet: C'est de Renart, bien le savez, Et bien oï dire l'avez. De Renart ne va nus a destre.
Page 55 - Bien vos sera gerredonez : Redonrai vos de mes jouax Tant que bien vaura cent aneax. La roïne l'anel li tent, Et Renart volenters le prent. 1455 Entre ses denz basset a dit 'Certes qui unques ne le vit L'anel, por voir le comparra. Ja por nullui ne remandra.
Page 12 - S'en ai au cuer dolor et ire. Oncle , dist-il , or devez dire , Se vos dites aval la rue , Que cele char aiez perdue , Puis ne vos en rovera mie Parent, ne ami, ne amie. Biax niez , fet-il , por voir te di , Perdu les ai , ce poise mi.
Page 13 - Ainçois dormi sor le martir. Et qant Ysengrin oï dire Que ele estoit vraie martire, Dist qu'il avoit mal en l'oreille: 10160 Rooniax qui bien le conseille, Sor la tombe gesir...
Page 5 - Moult par fu cointes et gaingnart : Par son sens toutes decevoit Les bestes qanqu'il en trovoit. Icil Gorpil nos senefie Renart qui tant sot de mestrie : Tot cil qui sont d'engin et d'art Sont mes tuit apelé Renart. Por Renart et por le Gorpil no Moult par sorent et cil et cil.
Page 38 - Renart l'oï , sel' connut bien, 970 Mes de tot ce ne li fu rien , Ancois li a fet sorde oreille, Et Ysengrin moult s'en merveille Qui defors fu moult angoisseus Et des anguilles covoiteus. Si li a dit, ovrez, biau sire, Et Renart conmenca à rire, Si demande , qui estes-vos ? Et cil respont, ce somes nos. Qui vos? ce est vostre compere.
Page 311 - Et vit le morsel en la corde, Mais n'a talent que il i morde, — Einz jure qu'il i fera prendre Son conpaignon et entreprendre.

Bibliographic information