Mémoires et mélanages historiques et litteraires, Volume 3 (Google eBook)

Front Cover
A. Dupont, 1827 - Courts and courtiers
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 61 - Je crois encore rêver quand dans le fond d'une voiture à six places, qui est un vrai char de triomphe , orné de chiffres en pierres brillantes, je me trouve assis entre deux personnes, sur les épaules desquelles la chaleur m'assoupit souvent, et que j'entends dire en me réveillant , à l'un de mes camarades de voyage : J'ai trente millions de sujets, à ce qu'on dit, en ne comptant que les mâles, — Et moi vingt-deux, répond l'autre, en comptant tout.
Page 191 - Du génie , et puis du génie, et encore du génie : de l'esprit naturel , une mémoire excellente , de l'élévation dans l'âme, de la malice sans méchanceté, de la ruse sans astuce ; un heureux mélange de caprices...
Page 192 - Saxe auraient voulu avoir un fils comme lui. Il est étourdi comme un hanneton au milieu des canonnades les plus vives et les plus fréquentes, bruyant, chanteur impitoyable, me glapissant les plus beaux airs d'opéra, fertile en citations les plus folles au milieu des coups de fusil, et jugeant néanmoins de tout à merveille. La guerre ne l'enivre pas, mais il y est ardent d'une jolie ardeur, comme on l'est à la fin d'un souper. Ce n'est que lorsqu'il...
Page 11 - J'ai quelquefois entendu parler du prince de Conti. Quel homme est-ce? — C'est, lui dis-je, un composé de vingt ou trente hommes. Il est fier, il est affable, ambitieux et philosophe tour à tour; frondeur, gourmand, paresseux, noble, crapuleux, l'idole et l'exemple de la bonne compagnie; n'aimant la mauvaise que par un libertinage de tête, mais y mettant beaucoup d'amour-propre...
Page 44 - Ne point prendre d'amans, parce que ce serait abdiquer, est une des idées les plus profondes et les plus neuves. Vous êtes plus embarrassée qu'embarrassante; et, quand l'embarras vous saisit, un certain petit murmure rapide et abondant l'annonce le plus drôlement du monde : comme ceux qui ont peur des...
Page 277 - J'ai encore eu occasion de voir que Votre Majesté Impériale s'entend à tout. Si mes intendants me servaient aussi bien , je serais plus riche du double. Elle sait acheter, vendre, racheter, prêter, donner, redonner. Elle a fait de bonnes spéculations dans ce genre de commerce : car le résultat est toujours de s'enrichir en enrichissant les uns pour enrichir les autres : il tombe de toutes parts une pluie à verse de bienfaits sur l'empire. Je suis fort content de la petite ondée qui m'en arrive...
Page 63 - L'empereur est venu à moi, et, me prenant par le ruban de ma toison, il m'a dit : — Vous êtes le premier de l'ordre qui ait prêté serment avec des seigneurs à barbe longue.
Page 38 - II sourit, et eut l'air de me savoir bon gré de ce que je ne lui nommai pas cette petite guerre de 1778, dont il me sembla qu'il n'aimait pas à parler; et, voyant bien que c'était pendant mes quartiers d'hiver que j'avais été en Bohême, il fut satisfait de ma retenue. Comme c'était un vieux sorcier qui devinait tout, et dont le tact était le plus fin qu'il y ait jamais eu , il s'aperçut que je ne voulais pas lui dire que je trouvais Berlin changé depuis que j'y avais été. Je n'avais garde...
Page 191 - ... sans méchanceté, de la ruse sans astuce, un heureux mélange de caprices dont les bons...
Page 102 - J'aime mon état d'étranger partout, Français en Autriche, Autrichien en France, l'un et l'autre en Russie , c'est le moyen de se plaire en tous lieux , et de n'être dépendant nulle part. Nous touchons au moment de quitter la fable pour l'histoire, et l'Orient pour le Nord. J'aurai toujours pour vous le midi dans mon cœur : que dites- vous de ce trait piquant ? Il a du moins , vous en conviendrez , le mérite du naturel.

Bibliographic information