Collection des mémoires relatifs à l'histoire de France: ... [sér. 1] t. 1-52, 1819-26; [sér. 2], Volume 45 (Google eBook)

Front Cover
Petitot (M., Claude-Bernard), Alexandre Petitot, Louis-Jean-Nicolas Monmerqué
Foucault, 1825 - France
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 123 - Reine son épouse, par les rues et maisons de Paris, prendre les petits chiens damerets, qui à lui et à elle viennent à plaisir, va semblablement par tous les monastères de femmes...
Page 192 - France; mais vicieux, et peu craignant Dieu : ce qui causa son malheur , n'étant parvenu à la moitié de ses jours , comme il advient aux hommes de sang tels que lui.
Page 161 - Bussy d'Amboise, le mignon de Monsieur, frère du roi, s'y trouva à la suite de M. le duc son maître, habillé tout simplement et modestement, mais suivi de six pages vêtus de drap...
Page 389 - Sorbonneetla Faculté de théologie, c'est-à-dire huit ou dix soupiers et marmitons, comme porte - enseignes et trompettes de la sédition , déclarerent tous les sujets de ce royaume absous du serment de fidélité et obéissance qu'ils avoient jurée à Henri de Valois, n'agueres...
Page 472 - Larchant qui lui présente la requête pour le payement de ses compagnons , le supplie de le favoriser. Le duc lui en promet du contentement. Il entre en la chambre du conseil; et le sieur de Larchant , selon le commandement du Roy...
Page 119 - Toute sa charge estoit que, s'estant trouvé en quelque compagnie , où on parloit de la querelle des escoliers et des Italiens , il avoit dit qu'il faloit se ranger du costé des escoliers , et saccager et couper la gorge à tous ces b....
Page 422 - ... donner secours; ausquels on devoit couper la gorge, et à tous les politiques qui tenoient le parti du Roy, spécialement aux suspects de la religion. Cela fait, on devoit crier par les rues: vive la messe! et ce, afin d'inviter tous les bons catholiques à prendre les armes; aussi qu'au même jour toutes les villes du parti seroient averties de faire le semblable.
Page 73 - Non, non, dit-il, ma tante; je vous honore « plus que le Pape , et aime plus ma sœur que je ne le « crains. Je ne suis pas huguenot , mais je ne suis pas « sot aussi. Si M. le Pape fait trop labeste, je prendray « moy-même Margot par la main , et la meneray epouser
Page 435 - ... bruit des chevaux, il ne faudroit d'y courir, et que c'étoit là où ils le vouloient avoir ; que de là ils iroient droit au Louvre rompre les gardes du Roy et se saisir dudit Louvre , et que les capitaines de la ville se tiendroient chacun en son quartier à garder et faire barricades , hormis trois mil hommes que ledit Le Clerc devoit mener par la ville pour aller aux bonnes et fortes maisons; et me pria de tenir la compagnie prête que je leur avois promise pour marcher avec lui , et que...
Page 404 - Lincestre , un des docteurs tirans gages de madame de Montpensier, et des plus séditieux et fendans prédicateurs de Paris qui ne prêchoient que le sang et le meurtre, principalement contre telles gens, au logis duquel à cette occasion ces deux dames furent traînées par cette populace furieuse, afin d'avoir plus de couverture de les faire mourir, après avoir parlé à ce docteur, qu'ils...

Bibliographic information