Stage Decoration in France in the Middle Ages, Volume 9 (Google eBook)

Front Cover
Columbia University Press, 1910 - Theaters - 230 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 47 - La vie de Renart sans faille, Qui menjoit et poucins et paille; Mestre Renart i fu évesque Véu, et pape, et arcevesque; Renart i fu en toute guise, Si com sa vie le devise: En bière, en crois et en cencier, Et en maintes guises dancier. En blanches chemises ribaus I
Page 197 - Adoncques se doit monstrer ung beau Paradis terrestre, le mieulx et triumphamment fait qu'il sera possible et bien garny de toutes fleurs, arbres, fruictz et autres plaisances, et au meillieu l'arbre de vie, plus excellent que tous les autres.
Page 25 - loco, quasi Jerusalem, quedam sedes, et super earn Princeps sacerdotum. Paretur et alia sedes, et super earn juvenis quidam in similitudine Sauli; habeatque secum ministros armatos. Ex alia vero parte, aliquantulum longe ab his sedibus, sint parate quasi in Damasco
Page 137 - comme cerises poires pommes figues raisins et telles choses artificiellement faictes et d'autres branches vertes de beau may et des rosiers dont les roses et les fleurs doivent
Page 85 - que ce soit, soit de la dicte Passion et Resurrection ou autre quelconque tant de saincts comme de sainctes que ilz vouldront
Page 25 - Sauli; habeatque secum ministros armatos. Ex alia vero parte, aliquantulum longe ab his sedibus, sint parate quasi in Damasco due sedes; in altera quarum sedeat
Page 143 - Icy endroit doit descendre grant brandon de feu artificiellement fait par eaue de vie et doit visiblement descendre en la maison du cenacle sur nostre dame et sur les femmes et apostres qui alors doivent estre assis, et tant come il descendra se doit faire ung tonnoire d'orgues au cenacle
Page 47 - chanter de cuers gais. Es haies estoit le bois clos, Où maint conin estoit enclos; C'estoit privée sauvagine, A cui l'en batoit bien l'eschine. Panunciaus, gonfanons, banières,
Page 85 - the latter part of the fourteenth and the beginning of the fifteenth century. It is
Page 47 - en la semaine, Serainnes, cyves et lyons, Liépars, et maintes fictions, Que borjois firent, por estrainne, Par Paris toute la semaine. Là furent borgoises parées, Balans et dansans regardées.

Bibliographic information