Oeuvres complètes du chancelier d'Aguesseau, Volume 15 (Google eBook)

Front Cover
Fantin, 1819 - France
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 573 - Consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous : 17. l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point, et qu'il ne le connaît point. Mais pour vous , vous le connaîtrez , parce qu'il demeurera avec vous, et qu'il sera en vous.
Page 571 - Et, lorsque je m'en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi.
Page 477 - Je vous donnerai les clefs du royaume des cieux; et tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.
Page 404 - cherchez d'abord le royaume de Dieu et sa justice, et le reste vous sera donné par surcroît".
Page 529 - Sois toimême son disciple ; mais, pour nous, nous sommes les disciples de Moïse. 29. Nous savons que Dieu a parlé à Moïse ; mais pour celui-ci, nous ne savons d'où il est. 30. Cet homme leur répondit : C'est ce qui est étonnant que vous ne sachiez d'où il est, et qu'il m'ait ouvert les yeux.
Page 572 - Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c'est lui qui fait les œuvres.
Page 2 - Ne croyez pourtant pas avoir tout fait, parce que vous avez fini heureusement le. cours de vos premières études ; un plus grand travail doit y succéder, et une plus longue carrière s'ouvre devant vous.' Tout ce que vous avez fait jusqu'à présent n'est encore qu'un degré ou une préparation pour vous élever à des études d'un ordre supérieur.
Page 193 - Seraient avantageusement récompensés parles services qu'ils recevraient des pauvres. On a eu raison de dire il ya long-temps que Dieu a mis le nécessaire du pauvre entre les mains du riche. Mais il n'y est que pour en sortir: il ne peut y rester sans une espèce d'injustice qui blesse non-seulement la loi de la providence, mais la nature même de...
Page 121 - Pour se rapprocher davantage de la sphère du barreau, on peut lire quelques-uns des plaidoyers de M. Le Maître, où l'on trouve des traits qui font regretter' que son éloquence n'ait pas eu la hardiesse de marcher seule et sans ce cortège nombreux d'orateurs, d'historiens, de pères de l'Église, qu'elle mène toujours à sa suite (a).
Page 234 - Cicéron, une loi animée, une raison droite, convenable à notre nature, répandue dans tous les esprits : loi constante, éternelle, qui par ses préceptes nous dicte nos devoirs, qui par ses défenses nous détourne de toute transgression, qui d'un autre côté ne commande ou ne défend pas en vain, soit qu'elle parle aux gens de bien, ou qu'elle agisse sur l'âme des...

Bibliographic information