Hist. des sciences de l'organisation et de leurs progrès, comme base de la philosophie, Volume 1 (Google eBook)

Front Cover
Penisse, 1845
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 19 - Est-ce toi qui as donné la force au cheval, qui as hérissé son cou d'une crinière mouvante? Le feras-tu bondir comme la sauterelle? Son fier hennissement répand la terreur. Il creuse du pied la terre, il s'élance avec orgueil, il court au-devant des armes. Intrépide, il se rit de la peur, il affronte le tranchant du glaive.
Page 337 - ... l'élégance et le goût, et il communique à ses lecteurs une certaine liberté d'esprit, une hardiesse de penser, qui est le germe de la philosophie. Son ouvrage, tout aussi varié que la nature, la peint toujours en beau : c'est , si l'on veut, une compilation de tout ce qui avoit été écrit avant lui, une copie de tout ce qui avoit été fait d'excellent et d'utile à savoir ; mais cette copie...
Page 111 - Le premier élément, selon eux, est le feu, qui prend sa source au ciel et se change en air. De l'air est formée l'eau qui s'épaissit et devient terre. De la terre naissent, en rétrogradant, les autres éléments; l'eau d'abord, ensuite l'air et le feu. Cette chaîne de métamorphoses n'est jamais interrompue ; et les éléments ne cessent de voyager du ciel à la terre, et de la terre au ciel.
Page 337 - ... esprit. Son histoire naturelle comprend, indépendamment de l'histoire des animaux, des plantes et des minéraux, l'histoire du ciel et de la terre, la médecine, le commerce, la navigation, l'histoire des arts libéraux et mécaniques, l'origine des usages, enfin toutes les sciences naturelles et tous les arts humains ; et ce qu'il ya d'étonnant, c'est que dans chaque partie Pline est également grand.
Page 337 - Pline est également grand : l'élévation des idées , la noblesse du style relèvent encore sa profonde érudition ; non-seulement il savait tout ce qu'on pouvait savoir de son temps , mais il avait cette facilité de penser en grand qui multiplie la science; il avait cette finesse de réflexion de laquelle dépendent l'élégance et le goût , et il communique à ses lecteurs une certaine liberté d'esprit, une hardiesse de penser qui est le germe de la philosophie. Son ouvrage, tout aussi varié...
Page 278 - Les plantes d'une texture lâche, d'une consistance peu solide, qui vivent à peine deux ans, qui périssent le plus souvent dans la première année, et même au bout de quelques jours.
Page 165 - ... à l'histoire du génie ; ce fut d'éclairer l'expérience par le raisonnement, et de rectifier la théorie par la pratique. Dans cette théorie, néanmoins, il n'admit que les principes relatifs aux divers phénomènes que présente le corps humain, considéré dans les rapports de maladie et de santé. A la faveur de cette méthode, l'art, élevé...
Page 213 - Poétique, qui n'est qu'un fragment. 5°. Il faudrait ajouter à tous ces ouvrages : 1° les fragments épars dans les auteurs de l'antiquité , et dont quelques-uns sont assez considérables ; 2° les poésies ; 3° enfin les Lettres , bien qu'elles ne soient pas authentiques. Jusqu'à présent aucune édition, même la plus récente , celle de Berlin , n'a donné complète cette cinquième partie des œuvres d'Aristote : elle n'est pas cependant sans importance.
Page 101 - ... que des lignes procèdent les figures planes, des figures planes les solides, des solides les corps, qui ont quatre éléments, le feu, l'eau, la terre et l'air ; que de l'agitation et des changements de ces quatre éléments dans toutes les parties de l'univers résulte le monde, qui est animé, intellectuel et sphérique, ayant pour centre la terre, qui est de même figure et habitée tout autour; qu'il ya des antipodes...
Page 18 - En vain on l'attaque avec l'épée et la lance, les dards et les javelots. Le fer est comme la paille légère; l'airain n'est qu'un bois aride. Les flèches ne le mettent pas en fuite; les pierres de la fronde sont pour lui comme l'herbe des champs ; la massue est comme un brin de paille ; il se rit de la lance.

Bibliographic information