Œuvres, Volume 3 (Google eBook)

Front Cover
1806
1 Review
  

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

séjour de Louis XIV le 13 juillet 1673 au château de Noville-sur-Méhaigne ( Neuville )

Common terms and phrases

Popular passages

Page 522 - Providence; et c'est pour lui rendre les actions de grâces qui lui en sont dues que je vous fais cette lettre, pour vous...
Page 489 - COUSIN, étant mal satisfait de votre conduite, je vous fais cette lettre pour vous dire que , mon intention est qu'aussitôt que vous l'aurez reçue, vous...
Page 253 - Hollandois dans trois jours, je vous fais cette lettre pour vous en donner avis et vous dire en même temps que mon intention est que vous...
Page 198 - ... il y est accouru aussi, et a été suivi de quantité de gens qui n'ont plus gardé de mesure après un tel exemple. D'abord M. le Prince et ces messieurs ont poussé les ennemis , et M.
Page 424 - Majesté que ce n'est pas à Paris, où je vais aujourd'hui faire mes dévotions et où je demeurerai peu, que l'on m'a donné des impressions, je lui dirai que M. le marquis de Louvois vint me voir hier, que j'irai chez lui dès que je serai de retour, et que j'en userai fort civilement avec lui. Il m'a avoué que l'on a eu beaucoup de temps pour sauver Bonn, avec quatre ou cinq mille hommes, et par là toutes les affaires. Nous sommes entrés dans^de grands détails, avec beaucoup d'honnêteté...
Page 193 - Fendent les flots tremblants sous un si noble poids. Louis, les animant du feu de son courage, Se plaint de sa grandeur qui l'attache au rivage.
Page 531 - Je désire que vous reveniez près de moi, où j'ai bien de l'impatience de vous voir pour vous témoigner de vive voix la satisfaction que...
Page 196 - ... de cuivre et l'artillerie , avec sa cavalerie et ses dragons , et je suis arrivé ce matin avec le jour ici. J'avois un guide fort pratique des gués de cette rivière, sur le rapport duquel , ayant commandé au comte de Guiche de reconnoître un certain endroit nommé le Tolhuis, il l'a trouvé guéable.
Page 512 - Sire, mon fils et moi perdons la vie dans le même combat. C'est finir dans les formes, et je crois que Votre Majesté sera contente de l'un et de l'autre. Ma mémoire attend de recevoir les récompenses que ceux qui servent depuis moi ont déjà obtenues. J'ai toute ma vie vécu comme une personne de grands biens, mais cela n'a été qu'aux dépens de la bourse de mes amis.
Page 413 - Dès Dimanche au soir les bourgeois , de leur propre mouvement , sans ordre, ont fait partout des feux de joie, qui seront recommen* cés ce soir après le Te Deu:n, A Colbcri.

Bibliographic information