L'avocat Patelin: comédie en trois actes et en prose (Google eBook)

Front Cover
Librairie de L. Hachette, 1854 - 56 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 13 - Pour racheter une rente , j'avais mis à part ce matin douze cents livres , où je ne voulais pas toucher ; mais je vois bien , monsieur Guillaume , que vous en aurez une partie.
Page 12 - PATELIN. Je l'ai toujours dit , il ya plus d'esprit dans cette tête-là que dans toutes celles du village.
Page 37 - J'ai bonne souvenance. PATELIN. A toutes les interrogations qu'on te fera, soit le juge, soit l'avocat de ton maître, soit moi-même, ne réponds autre chose que ce que tu entends dire tous les jours à tes bêtes à laine. Tu sauras bien parler leur langage et faire le mouton?
Page 3 - Cela est résolu ; il faut aujourd'hui même, quoique je n'aie pas le sou, que je me donne un habit neuf. Ma foi, on a bien raison de le dire : il vaudrait autant être ladre que d'être pauvre.
Page 13 - ... fasse un habit ; je songe que demain matin , à cinq heures , en portant vos trois cents écus , je prendrai ] peut-être de ce drap.
Page 42 - Il est vrai, monsieur : c'est une autre affaire; mais nous y viendrons après. Je ne me trompe pourtant point. Vous saurez donc que je m étois caché dans la bergerie....
Page vi - Pasquier; mais il est vrai que cette piece est un fumier dont on peut tirer de l'or. Je ne sais pas si je l'ai fait ; mais je sais bien que je me suis extrêmement diverti en y travaillant. J'en ai conservé autant que j'ai pu les jeux de...
Page 34 - PATELIN. Je le vois bien. AGNELET. Je fus pourtant plus malade que mon frère. Enfin, je viens vous prier de plaider pour moi contre mon maître. PATELIN. Ton maître , c'est ce fermier d'ici près ? AGNELET. Il ne demeure pas loin d'ici ; et je vous payerai bien.
Page 19 - GUILLAUME. Qu'ils mouriont : le traître ! des moutons dont la laine me fait des draps d'Angleterre , que je vends cinq écus l'aune... Ote-toi d'ici , scélérat I Six vingts moutons en un mois ! AGNELET.
Page 11 - ... argent tout prêt et bien compté ; mais il faut vous donner le temps de faire dresser une quittance pardevant notaire. Ce sont des charges d'une succession qui regarde ma fille Henriette, et j'en dois rendre un compte en forme.

Bibliographic information