Journal de pharmacie et de chimie (Google eBook)

Front Cover
Société de pharmacie de Paris., 1882 - Chemistry
0 Reviews
Third series, vol. 8-11, contain Bulletin des travaux de la société d'emulation pour les sciences pharmaceutiques.
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Related books

Common terms and phrases

Popular passages

Page 104 - Lorsque la morsure avait eu lieu une ou plusieurs heures avant le traitement par le permanganate de potasse , on ne peut s'empêcher de croire que les injections de ce sel n'ont pu exercer aucune action sur l'évolution des effets du venin. Toujours est-il que l'on aurait tort de compter sur l'efficacité de...
Page 141 - L'absence d'un ménisque bien net laisse cette question indécise. Les auteurs notent cependant, en faveur de la première hypothèse, que la coloration n'était pas plus intense dans le bas que dans le haut du tube refroidi, et qu'une détente brusque ne détermine pas la formation du brouillard, qui indique si bien le passage de l'état gazeux à l'état liquide dans les expériences de M. Cailletet.
Page 241 - ... n'est pas contestable que l'abus des boissons alcooliques constitue l'un des plus grands dangers pour les nations modernes, et que cet abus a pris des proportions redoutables depuis le commencement du siècle. Il ya soixante ans, ce mal était inconnu dans la plus grande partie de la France; aujourd'hui, il est peu de départements q*ui aient échappé à son invasion. Le prix élevé du vin contribue malheureusement à l'extension du fléau. Dans les départements méridionaux, par exemple,...
Page 524 - ... de rechercher, au moyen des expériences faites et des documents et renseignements qui lui seront fournis, le meilleur procédé à employer pour substituer au système actuel de vidange le mode d'évacuation des matières fécales le plus conforme aux lois de l'hygiène ; 2° d'indiquer les modifications à apporter, au point de vue de la salubrité, dans les procédés employés pour la construction et le curage des égouts, pour l'écoulement des eaux ménagères et pour l'enlèvement des...
Page 217 - Berthollet, qui posa le premier la question d'une manière générale, admettait que chaque acide (et chaque base) avait dans l'action « une part déterminée par sa capacité de saturation et sa quantité », c'est-à-dire par sa masse chimique. A poids égaux, nous dirions aujourd'hui que chaque corps agit en raison inverse de son équivalent; tandis que, si les deux bases sont employées sous des poids équivalents, elles prendront chacune la moitié de l'acide antagoniste.
Page 18 - J'ai pu faire respirerà un chien une quantité extraordinaire de chloroforme sans produire la moindre anesthésie, en ayant soin que le titre du mélange ne dépasse pas 5 ou 6. Inversement, en employant un mélange titré 30, il suffit d'une très faible quantité de chloroforme pour tuer raide l'animal. En d'autres termes, le chloroforme n'agit pas par la quantité qu'on respire, mais par la proportion qui s'en trouve dans l'air inspiré. On croyait volontiers le contraire, à cause des combinaisons...
Page 355 - ... que sur les organes digestifs. De plus, il ne séjourne pas longtemps dans l'économie, et il ne présente pas d'effet cumulatif, d'action posthume. 6° Pour ces divers motifs, le Maïalis est supérieur à la digitale, dont on est obligé souvent de répudier l'emploi ou du moins de le restreindre, à cause des vomissements, de l'inappétence, des troubles digestifs, de l'excitation cérébrale, de la dilatation pupillaire qu'elle produit si souvent, après un usage plus ou moins prolongé....
Page 630 - Berthelot, est de 84 ,6. Elle donne naissance à de grandes quantités d'acide mucique, lorsqu'on l'attaque par l'acide azotique. Traitée à la température de 100° par les acides minéraux très étendus, elle se transforme lentement en matières sucrées qui, amenées à l'état de sirop, donnent des cristaux durs, brillants, qu'il est facile de purifier par des cristallisations répétées dans l'alcool. Il reste une matière sucrée incrislallisable.
Page 354 - ... 4° Les indications thérapeutiques doivent se résumer ainsi : a. Les palpitations qui résultent d'un état d'épuisement des nerfs vagues, ou palpitations paralytiques qui sont de beaucoup les plus fréquentes ; b. Les arythmies simples avec ou sans hypertrophie du cœur, avec ou sans lésions des orifices ou des valvules du cœur; c. Le rétrécissement mitral, lorsque surtout il est accompagné d'un défaut de compensation de la force contractile de l'oreillette gauche et du ventricule droit;...
Page 586 - G10H14C120, par voie de chloruration directe, dans des conditions un peu spéciales, en faisant agir du chlore sec sur une solution de camphre dans l'alcool absolu. Voici les. conditions les plus favorables de l'expérience : on dissout le camphre ordinaire dans l'alcool absolu, suivant leur rapport moléculaire. Dans un dernier essai, j'ai dissous 760 grammes de camphre ordinaire dans 230 grammes d'alcool absolu, à l'aide d'une douce chaleur.

References from web pages

Aufsaetze von Gorup-Besanez
Journal de pharmacie et de chimie: contenant les travaux de la Société de Pharmacie de Paris ; une revue médicale Société de Pharmacie [Paris]. ...
gorup.heim.at/ Aufsaetze.htm

Bibliographic information