Bibliothèque impartiale (Google eBook)

Front Cover
E. Luzac, 1750
1 Review
  

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

critique nuancée du Telliamed, dès sa réception. Il donne lui même la clef du nouveau paradigme en présentant un autre auteur, mais est-il forcément représentatif ? Toujours l'ambivalence. à lire de près.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 4 - La loi, en général, est la raison humaine, en tant qu'elle gouverne tous les peuples de la terre; et les lois politiques et civiles de chaque nation ne doivent être que les cas particuliers où s'applique cette raison humaine.
Page 16 - Us lois font relatives aux prin* cipes du gouvernement defpotique. LE gouvernement defpotique a pour principe la crainte : mais à des peuples timides , ignorans , abattus , il ne faut pas beaucoup de lois.
Page 189 - J'ignore ce que c'est que cet honneur dont on parle , chez des peuples à qui on ne fait rien faire qu'à coups de bâton (i).
Page 7 - Il faut que les affaires aillent, et qu'elles aillent un certain mouvement qui ne soit ni trop lent ni trop vite. Mais le peuple a toujours trop d'action, ou trop peu. Quelquefois avec cent mille bras il renverse tout; quelquefois avec cent mille pieds [il ne va que comme les insectes.
Page 358 - Le peuple romain , plus qu'un autre , s'émouvoit par les spectacles. Celui du corps sanglant de Lucrèce fit finir la royauté. Le débiteur qui parut sur la place couvert de plaies fit changer la forme de la république. La vue de Virginie fit chasser les décemvirs. Pour faire condamner Manlius, il fallut ôter au peuple la vue du Capitole. La robe sanglante de César remit Rome dans la servitude.
Page 409 - Drttfus ; mêlé de bien &de mal, tant que fa mère encore en vie lui impofa ; cruel à l'excès , mais attentif à cacher la honte de fes débauches , pendant qu'il aima Séjan ou qu'il le craignit .-enfin il ne mit plus de bornes ni à...
Page 359 - EST le triomphe de la liberté, lorsque les lois criminelles tirent chaque peine de la nature particuliere du crime. Tout l'arbitraire cesse: la peine ne descend point du caprice du législateur, mais de la nature de la chose ; et ce n'est point l'homme qui fait violence à l'homme.
Page 167 - ... un arbre ou une plante ; la grandeur, la figure, le port extérieur, les feuilles, toutes les parties apparentes ne servent plus à rien ; il n'ya que les étamines, et si l'on ne peut pas voir les étamines, on ne sait rien, on n'a rien vu. Ce grand arbre que vous apercevez n'est peut-être...
Page 187 - Le principe de la monarchie se corrompt lorsque des âmes singulièrement lâches tirent vanité de la grandeur que pourrait avoir leur servitude, et qu'elles croient que ce qui fait que l'on doit tout au prince fait que l'on ne doit rien à sa patrie.
Page 346 - Saturne, en supposant le Soleil un million de fois plus gros que la terre & éloigné de Saturne de mille fois le diamètre solaire; nous trouverons qu'il ne faut que quarante-cinq chiffres pour exprimer le nombre des lignes cubiques contenues dans cette sphère, & en...

Bibliographic information