Franz Anton Mesmer ou l'extase magnétique: biographie

Front Cover
Phébus, 2004 - Psychology - 364 pages
0 Reviews
Psychiatre, pharmacologue et romancier, Jean Thuillier, entré en littérature dans les années 60 sous l'égide de Roger Caillois, était bien placé pour éclairer d'un jour nuancé l'une des figures les plus controversées de l'histoire des sciences : celle de Franz Anton Mesmer (1734-1815), découvreur du " magnétisme animal " et le premier à expérimenter, cent ans avant Charcot et Freud, les vertus thérapeutiques de l'hypnose. Docteur en médecine de la faculté de Vienne, Mesmer arrive à Paris en 1778 : ses théories révolutionnaires lui valent les applaudissements d'une clientèle huppée (la Du Barry, la princesse de Lamballe, La Fayette... - mais il soigne aussi les gens du menu peuple) et la malveillance de certains confrères qui ne voient en lui qu'un charlatan : il est vrai qu'il ne dédaigne ni le faste ni l'argent... Jean Thuillier reconstitue avec soin les étapes d'une existence aventureuse, conduite au galop, à travers toute l'Europe " éclairée ", mais il ne se borne pas à cela. Il analyse en médecin la pratique de Mesmer et nous apporte la preuve que ce dernier fut un savant sincère, en tout cas le contraire d'un cynique : un homme qui doutait, n'hésitant pas à avouer qu'il n'arrivait pas à cerner la causalité logique de son pouvoir hypnotique. Que Freud, dans une phrase célèbre (" C'est la psychanalyse qui gère désormais l'héritage de l'hypnotisme "), l'ait clairement désigné comme l'un de ses prédécesseurs aurait dû nous faire mieux mesurer l'importance de Mesmer, père d'une médecine " autre ", à l'écoute de ce qu'on n'appelait pas encore les énergies vitales. Que le grand magnétiseur qui si bien fascina Hoffmann et les Romantiques allemands ait été en son temps l'ami intime de Mozart - avec qui il lui arriva de jouer à quatre mains - devrait nous être un autre signe : et nous rappeler que l'art de soigner les hommes ne saurait privilégier indéfiniment l'efficacité à court terme au détriment des équilibres subtils qui en secret régissent notre corps et notre esprit. Publiée en 1988 (R. Laffont), restée longtemps introuvable en librairie, la présente biographie est aujourd'hui considérée comme un classique.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Avantpropos
13
Le fils du grand veneur
19
La thèse
29
Copyright

12 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information