Mercure de France, Issue 193 (Google eBook)

Front Cover
Mercure de France, 1807
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 80 - Déterminer, par des observations et des expériences anatomiques et chimiques , quels sont les phénomènes de l'engourdissement que certains animaux, tels que les marmottes, les loirs , etc. éprouvent pendant l'hiver , sous le rapport de la circulation du sang , de la respiration et de l'irritabilité ; rechercher qu'elles sont les causes de ce sommeil , et pourquoi il est propre à ces animaux.
Page 378 - Témoin, dès les premiers temps de notre jeunesse, de tous les maux que produit la guerre, notre bonheur, notre gloire, notre ambition, nous les avons placés dans les conquêtes et les travaux de la paix; mais la force des circonstances dans lesquelles nous nous trouvons mérite notre principale sollicitude. Il a fallu quinze ans de victoires pour donner à la France des équivalents de ce partage de la Pologne qu'une seule campagne, faite en 1 778, aurait empêché.
Page 537 - Courent sans s'arrêter, foulent de toutes parts Les trônes, les autels, les empires épars, Et, sans cesse frappés de plaintes importunes, Passent en me contant nos longues infortunes : Vous, hommes, nos...
Page 378 - Son sort devait servir de règle aux petits princes qui, sans être liés par des lois fondamentales, se mêlent des querelles des grandes nations ; mais nous avons cédé au désir de voir notre réconciliation avec la maison de Saxe entière et sans mélange. Le prince de Saxe-Cobourg est mort. Son fils se trouvant dans le camp de nos ennemis , nous avons fait mettre le séquestre sur sa principauté. Nous avons aussi ordonné que le rapport de notre ministre des relations extérieures , sur les...
Page 71 - Il disait que rien ne lui donnait du déplaisir, comme d'être accusé de regarder quelqu'un dans les portraits qu'il fait ; que son dessein est de peindre les mœurs sans vouloir toucher aux personnes; et que tous les personnages qu'il représente sont des personnages en l'air, et des fantômes proprement qu'il habille à sa fantaisie pour réjouir les spectateurs; qu'il serait bien fâché...
Page 530 - Étudiaient les lois de ces astres paisibles Qui mesurent du temps les traces invisibles, Marquaient et leur déclin et leur cours passager, Le gravaient sur la pierre, et du globe étranger Que l'univers tremblant revoit par intervalle, Savaient même embrasser la carrière inégale.
Page 480 - Nous commencions à prendre un peu de repos dans nos quartiers d'hiver, lorsque l'ennemi a attaqué le premier corps, et s'est présenté sur la basse Vistule.
Page 536 - Tandis que je me perds en ces rêves profonds, Peut-être un habitant de Vénus, de Mercure, De ce globe voisin qui blanchit l'ombre obscure, Se livre à des transports aussi doux que les miens. Ah ! si nous rapprochions nos hardis entretiens ! Cherche-t-il quelquefois ce globe de la terre, Qui, dans l'espace immense, en un point se resserre ? At-il pu soupçonner qu'en ce séjour de pleurs Rampe un être immortel qu'ont flétri les douleurs?
Page 538 - Qui s'offre à vous guider, qui règne en ce séjour Où la sage Uranie a rassemblé sa cour. Ainsi que ses aïeux la déesse l'inspire : C'est par eux que cent ans elle accrut son empire : Tout ce qu'ont dit mes vers leur compas l'a prouvé. Au ciel , d'où je descends , tous les jours élevé , Leur fils suit leur exemple: il sait d'une main sûre Régler les mouvements des astres qu'il mesure. Quand la lune arrondie en cercle lumineux...
Page 503 - Un grand corps formé d'un grand nombre de membres morts, et d'un petit nombre de membres désunis, dont tous les mouvements presque indépendants les uns des autres, loin d'avoir une fin commune, s'entre-détruisent mutuellement, qui s'agite beaucoup pour ne rien faire, qui ne peut faire aucune résistance à quiconque veut l'entamer, qui tombe en dissolution cinq ou six fois chaque siècle, qui tombe...

Bibliographic information