Voyage dans les parties sud de l'Amérique septentrionale, Volume 2 (Google eBook)

Front Cover
1800
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 20 - ... coasse ordinairement par bandes, dont l'une commence et l'autre répond. Le son se répète ainsi de troupe en troupe, jusqu'à une grande distance, pendant quelques minutes; il s'élève et diminue suivant l'intensité du vent qui l'apporte; il cesse ensuite presque tout à fait, ou se prolonge dans le lointain par d'autres troupes qui répondent aux premières ; il se renouvelle de moment en moment, et lorsqu'on y est accoutumé, on ne le trouve pas sans quelque harmonie, quoique d'abord il...
Page 28 - ... espèces se mêlent, et produisent ensemble des espèces intermédiaires; que ceux qui sont carnassiers attaquent les troupeaux , foulent toutes les bêtes comme le loup, et n'en dévorent qu'une ou deux ; que , quoique carnassiers, ils mangent des fruits sauvages, et Les ours de la Floride sont très-forts ; ils se nourrissent ordinairement de fruits ; mais ils mangent aussi des veaux , des porcs , des moutons. On ne cite point de circonstances bien positives dans lesquelles ils aient attaqué...
Page 18 - Le serpent pin ou taureau est grand , et ne fait aucun mal à l'homme ; mais il mange les écureuils, les oiseaux, les lapins et tous les autres petits animaux qu'il peut atteindre.
Page 225 - A'oeiwtkera; elle s'élève droite à sept ou huit pieds de haut... et forme une sorte de figure pyramidale. Les feuilles sont d'un vert foncé , larges, dentelées profondément en scie. Les fleurs sont d'un jaune éclatant; ses fleurs commencent à s'ouvrir le soir; elles s'épanouissent tout...
Page 308 - ... de l'aigle blanc. La pièce de ce corps de logis qui regarde la place est en outre partagée en trois divisions par deux murs ou cloisons transversales, à hauteur d'appui. Dans chacune de ces enceintes sont trois rangs de bancs qui s'élèvent l'un derrière l'autre pour recevoir le sénat et l'assemblée. Les...
Page 195 - Je suppose que le nombre des habitans pouvait monter à mille ou quinze cents personnes, tant hommes que femmes et enfans. On croit qu'ils peuvent mettre sur pied cinq cents guerriers ou hommes armés de fusils. Le langage de ce peuple lui est particulier. Il diffère essentiellement de la langue Creek ou Muscogulge , et porte le nom de langue Savanna ou Savanuca. Des traiteurs m'ont assuré que c'était la même langue que celle des Shavaneses , ou qu'elle en était un dialecte. Les Uches sont alliés...
Page 377 - ... pour mieux assurer sa marche. A son approche, tout le cercle le salua d'un : sois le bienvenu , et s'ouvrit pour lui faire place. Le sourire était sur ses lèvres , la gaieté de la jeunesse dans tous ses traits. Mais le grand âge l'avait rendu aveugle. C'était de tous les chefs le plus ancien et le plus généralement respecté.
Page 144 - Pharsale, ou la vallée de Tempé ; la ville de Cowe , et les pics élevés du mont Jore. Sur une...
Page 16 - Ou le trouve très -fréquemment ; et le plus souvent il est posté en embuscade sur les. grosses branches des arbres et arbrisseaux; il se nourrit d'insectes et de reptiles, sur-tout du petit caméléon verd ( anolis roquet ). Le milan à...
Page 19 - ... en travers de bandes noires ou d'un brun, foncé. Cette grenouille vit dans les marais humides , sur les bords des lacs et des grandes rivières de l'Amérique septentrionale. Elle a une voix forte et déplaisante , assez semblable au grognement d'un porc; mais elle n'est pas aussi bruyante que la grenouille mugissante, ou à voix de taureau. Il me...

Bibliographic information