Roland furieux, poëme héroïque, Volume 1 (Google eBook)

Front Cover
chez Pissot, 1787 - Literary Criticism
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 359 - Il y avait près de ma riche patrie ua beau jardin fitué dans une campagne entourée d'un côté par la mer & de l'autre par une chaîne de montagnes...
Page 93 - Roger, forcé de n'en point sortir, y trouve une compagnie aimable qui l'amuse : j'ai soin de rassembler de toutes parts en ce lieu tout ce qui peut contribuer au bonheur de la vie, concerts, parures, jeux variés, chère excellente, tout y prévient leurs desirs. Hélas! mes soins attentifs réussissaient : c'est toi qui détruis mon bonheur et renverses tous mes projets.
Page 18 - La jeune vierge eft femblable à la naiflànte rofe qui brille & fe repofe fur la branche épineufe dont elle eft nourrie : tant que le troupeau ni fon berger n'en approchent pas , le...
Page 69 - Nicolas le Boiteux , & Albert. Sans entrer dans un plus long détail de leurs vertus & de leurs victoires , je dirai Seulement qu'ils joignirent Fayence au riche duché , dont l'ancienne Adria , fa capitale , impofa fon nom à ce grand golfe honoré * OS rançois ! Note du Traducteur.
Page 278 - ... rivages d'Aquitaine ; mais elle voulut auparavant faire elle-même une bride et un frein pour l'hippogriffe, afin que Roger pût à volonté diriger et ralentir son vol. Logistille enseigna elle-même à Roger à se servir de l'hippogriffe, soit qu'il voulût faire élever son vol ou l'abaisser; il apprit de même les moyens de le faire tourner à droite ou à gauche , de le faire planer en l'air , ou de lui faire raser la terre ; bientôt il devint un excellent écuyer, pour conduire ce cheval...
Page 199 - Elle eut donc toute facilité pour détruire, ou brûler toutes les images, les talismans, les caractères, et tous les maléfices que la méchante magicienne avait accumulés. Elle court dans la campagne, elle accélère ses pas; et bientôt cette multitude d'anciens amants, qu'Alcine avait changés en fontaines, en arbres, en rochers, en bêtes féroces, reprennent leur première forme et leur liberté. Les chevaliers qui lui devaient leur délivrance suivirent tous les traces de Roger. Ils se...
Page 346 - ... le plus jeune , blessé au milieu de la poitrine , paraissait toucher à sa dernière heure. Mais je ne dois plus parler à présent d'Angélique (i); il me reste trop de choses à raconter; je ne m'occuperai pas non plus de Ferragus ni de Sacripant (2). Le comte d'Angers m'appelle et réclame mes chants; ne dois-je donc pas peindre tous les maux , toutes les fatigues que ce paladin essuya dans sa constance à suivre l'objet de ses vains desirs, et d'un amour qui ne put jamais être heureux ?...
Page 323 - En recommandant Olympe à l'amoureux roi d'Irlande , il vit bien que ce jeune prince feroit encore plus pour elle que ce qu'il avoit déjà promis. En "effet , peu de jours après , Obert ayant rallèmblé toutes fes forces , fit une ligue avec les rois d'Angleterre & d'Ecoflè.

Bibliographic information