Histoire de l'Académie des sciences: Année ... Avec les mémoires de mathématique et de physique, pour la même année, (Google eBook)

Front Cover
de l'imprimerie de Du Pont, père et fils, 1793 - Science
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 591 - Ce n'est donc pas sans quelque justesse que la langue française a confondu, sous la dénomination commune de travail, les efforts de l'esprit comme ceu\ du corps, le travail du cabinet et le travail du mercenaire.
Page 585 - partie de son calorique spécifique, il en résulte que l'effet de » la respiration est d'extraire du sang une portion de carbone » et d'hydrogène, et d'y déposer à la place une portion de son «calorique spécifique, qui, pendant la circulation, se distribue » avec le sang dans toutes les parties de l'économie animale, et » y entretient cette température à peu près constante que l'on » observe dans tous les Animaux qui respirent.
Page 585 - ... ou plutôt aux philosophes de l'antiquité, dont ils étaient les interprètes et les organes. Ce feu dérobé du ciel, ce flambeau de Prométhée, ne présente pas seulement une idée ingénieuse et poétique, c'est la peinture fidèle des opérations de la nature, du moins pour les animaux qui respirent : on peut donc dire, avec les anciens, que le flambeau de la vie s'allume au moment où l'enfant respire pour la première fois, et qu'il ne s'éteint qu'à sa mort.
Page 584 - ... c'est la substance même de l'animal, c'est le sang qui fournit le combustible ; si les animaux ne réparaient pas habituellement par les aliments ce qu'ils perdent par la respiration, l'huile manquerait bientôt à la lampe, et l'animal périrait comme une lampe s'éteint lorsqu'elle manque de nourriture. Les preuves de cette identité d'effets entre la respiration et la combustion se déduisent immédiatement de l'expérience.
Page 591 - On peut connaître, par exemple, à combien de livres, en poids, répondent les efforts d'un homme qui récite un discours, d'un musicien qui joue d'un instrument. On pourrait même évaluer ce qu'il ya de mécanique dans le travail du philosophe qui réfléchit, de l'homme de lettres qui écrit, du musicien qui compose. Ces...
Page 598 - Il n'est pas indispensable, pour bien mériter de l'humanité , et pour payer son tribut à la patrie , d'être appelle à ces fonctions publiques et éclatantes, qui concourent à l'organisation et à la régénération des empires. Le physicien peut aussi dans le silence de son laboratoire et de son cabinet, exercer des fonctions patriotiques : il peut espérer par ses travaux...
Page 584 - ... les animaux qui respirent sont de véritables corps combustibles qui brûlent et se consument. Dans la respiration, comme dans la combustion, c'est l'air de l'atmosphère qui fournit l'oxygène et...
Page 44 - Fougevoux hérita de ces possessions, où, depuis cinquante ans , son oncle s'était occupé de naturaliser des arbres étrangers , et de suivre sur la culture des grains, du safran, de la rhubarbe, des arbres fruitiers , sur l'administration des forêts , sur l'a conservation du bled et des farines , une suite nombreuse d'observations ou d'expériences faites assez en grand pour eclairer la pratique des agriculteurs.
Page 5 - ... la longitude moyenne du premier satellite , moins trois fois celle du second , plus deux fois celle du troisième. En même temps, elle a donné naissance à une inégalité périodique qui dépend de la petite quantité dont les moyens mouvemens s'écartaient primitivement du rapport que nous venons d'énoncer.
Page 27 - ... animaux qui ont été eux-mêmes nourris de végétaux, en sorte que les matières qui les .forment sont toujours, en dernier résultat, tirées de l'air et du règne minéral. Enfin la fermentation, la putréfaction et la combustion rendent perpétuellement à l'air de l'atmosphère et au règne minéral les principes que les végétaux et les animaux en ont empruntés.

Bibliographic information