Lettre à l'empereur Alexandre sur la traite des noirs (Google eBook)

Front Cover
Imprimé par G. Schulze, 1822 - Slave trade - 83 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page 30 - Afrique, n'était autre chose qu'une sorte de vasselage doux et patriarchal dans lequel les maîtres partageaient les travaux, les plaisirs et la nourriture des esclaves ; les maîtres d'ailleurs n'ayant le droit de vendre leurs esclaves, qu'en punition de quelque crime ; le tout présentant le tableau le plus touchant de l'innocence et de la simplicité antique.
Page 29 - ... leur attachement extraordinaire à leur pays et aux lieux qui les ont vus naître, et, enfin, le caractère de magnanimité dont ils ont souvent donné des preuves qui honoreraient partout la nature humaine.
Page 29 - ... et hospitaliers. Les voyageurs Mungo Park et Golberry, bien que ce dernier fût personnellement intéressé à favoriser la Traite, n'en attestèrent pas moins, par d'innombrables et irrécusables témoignages...
Page 59 - ... le 24 janvier 1819, pour la côte d'Afrique... pour y faire la traite des nègres... Lorsqu'il fut sous la ligne, on s'aperçut que les nègres entassés dans la cale et dans l'entrepont, avaient contracté une rougeur assez considérable des yeux... On fit monter successivement les nègres sur le bord, afin de leur faire respirer un air plus pur... mais on fut obligé de renoncer à cette mesure, parce qu'ils se jetaient dans la mer en se tenant embrassés les uns les autres... Arrivés à la...
Page 7 - Ha été établi, par d'irrécusables témoignages, que ce détestable commerce a fondé ses principales ressources dans les guerres ou excitées par les Européens, ou entreprises par les naturels du pays, à l'effet de faire des esclaves. Ces guerres ne manquent pas d'enfanter des représailles. De là d'interminables dissentions ; de là un esprit d'hostilité et de vengeance, transmis entre les chefs, de génération en génération.
Page 7 - En outre, il est prouvé que les esclaves qu'on se procure sont le résultat de déprédations exécutées par les petits souverains contre leurs propres sujets, lorsqu'ils sont trop faibles ou trop lâches pour attaquer leurs voisins : quelquefois ils saisissent indifféremment les premiers venus, qu'ils réduisent en esclavage...
Page 25 - Ainsi ces principes bienfaisans qu'avait établis la politique des nations pour garantir de toute atteinte la personne et la propriété des individus engagés dans un commerce légal, on les fait servir à assurer l'impunité et à empêcher la répression du brigandage et de l'assassinat ! Nos adversaires mirent à profit tous leurs avantages dans la résistance qu'ils firent à la première attaque des abolitionistes.
Page 10 - Cependantils ont soin de se faire remettre par lefacteur, plusieurs de ses enfans, ou d'autres membres de sa famille, qui doivent répondre pour la valeur des marchandises confiées. Cela s'appelle des gages, en langue africaine Pawns. Alors les facteurs commencent leur tournée, pour exécuter les termes du contrat. Mais il arrive souvent...
Page 13 - ... est vrai qu'ils consomment les articles de nos manufactures; mais c'est là tout l'avantage qu'ils ont retiré de notre commerce : nous ne leur avons communiqué d'autre connaissance que celle de nos crimes. Au contraire, les...
Page 60 - ... à les nourrir en pure perte, puisqu'en cet état déplorable il n'était pas possible de les vendre. Ils avaient encore un autre motif pour commettre cet acte atroce : c'était d'obtenir que la valeur de ces infortunés leur fût intégralement payée par les assureurs de la cargaison.

Bibliographic information