Auserlesener Briefwechsel, Volume 1 (Google eBook)

Front Cover
G.Fleischer, 1825
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Related books

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 240 - ... surtout cette protection à cette classe d'hommes qui, n'ayant de propriété que leur travail et leur industrie, ont d'autant plus le besoin et le droit d'employer dans toute leur étendue les seules ressources qu'ils aient pour subsister. Nous avons vu avec peine les atteintes multipliées qu'ont données à ce droit naturel et commun des institutions, anciennes à la vérité, mais ni le temps, ni l'opinion, ni les actes même émanés de l'autorité, qui semble les avoir consacrées, n'ont...
Page 208 - Ego. Vous aviez cru le trouver en moi; vous vous trompiez; il ya mille différences entre nous qui à la longue ne pouvaient manquer de faire leur effet.
Page 44 - Si je me moque un peu de ces bonnes gens, ma chère Sophie, c'est que je me sens une aversion invincible contre toutes les espèces de contorsions corporelles ou spirituelles.
Page 490 - As to great oppressors, they are like kites or eagles, one expects mischief from them ; but to be squirted to death (as poor Wycherley said to me on his death-bed) by apothecaries...
Page 60 - Mais que nos princes et ceux qui les gouvernent sont encore loin des vrais principes de cette science aussi simple que féconde en conséquences qui tendent au bien de l'humanité!
Page 10 - Le vif intérêt que vous prenez à tout ce qui concerne notre fameux ex-citoyen, et la demande expresse que vous me faites des petits écrits qui auront rapport à lui, m'engagent à vous envoyer l'extrait inclus d'une justification privée de notre sage Conseil d'Etats [sic], sur la conduite qu'il a tenue envers cet imprudent grand homme.
Page 477 - C'est sans plus de succès que l'on fit courir contre lui des épigrammes qui amusèrent d'ailleurs le public, celle-ci entre autres : Puisse ton homélie, ô bouillant Mirabeau, Ecraser les fripons qui gâtent nos affaires, Un voleur converti doit devenir bourreau, Et prêcher sur l'échelle en pendant ses confrères. M. de Galonné avait été publiquement attaqué non pas seulement par des insinuations et dans certains de ses actes, mais directement et dans son caractère, même; il y avait à...
Page 60 - Vous étiez un homme libre , et vous devene« esclave ; , vous ne dépendiez de personne, et vous allez dépendre de la cour. Vous osiez penser hautement, et vous vous mettez dans le cas ou de vous taire ou de vous faire des ennemis.
Page 456 - ... le coeur humain trop à fond, Monsieur , pour ne pas sentir d'un côté mon embarras actuel, et de l'autre que rien ne m'en sçauroit sauver qu'un nouvel acte de votre bienfaisance qui efface de votre mémoire ce qu'elle a fait de trop pour moi. Il faut que j'aye bien l'honneur de vous connoître pour justifier la transition brusque et hardie d'un humble voeu qui implore à la sécurité et à la franchise d'un absous. Je vous rends les grâces les plus ferventes, Monsieur, de m'avoir donné...
Page 457 - ... toire en tant qu'elle rapporte des faits. Vous venez de me convaincre du contraire , en me prouvant qu'il est possible de produire exactement les mêmes effets, en employant des pinceaux , des couleurs , des teintes et des touches totalement différentes. La chose seroit impossible si un total n'étoit composé d'une infinité de parties dont un nombre fini suffit pour obliger le lecteur ou le spectateur à se représenter ce total en entier. Une vingtaine de points vrais et mis exactement à...

Bibliographic information