Aymeri de Narbonne: chanson de geste, Volume 25, Part 1 (Google eBook)

Front Cover
F. Didot et cie, 1887
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Section 21
cccxxxv
Section 22
cccxxxvii
Section 23
cccxxxviii

Common terms and phrases

Popular passages

Page cccxxxi - Charlemagne, empereur à la barbe fleurie, Revient d'Espagne ; il a le cœur triste, il s'écrie : — Roncevaux! Roncevaux! ô traître Ganelon! Car son neveu Roland est mort dans ce vallon Avec les douze pairs et toute son armée.
Page cccxxxvii - MEYER (1877). 10 fr. Œuvres complètes d'Eustache Deschamps publiées d'après le manuscrit de la Bibliothèque nationale par le marquis DE QUEUX DE SAINT-HILAIRE, t. I à VI, et par Gaston RAYNAUD, t.
Page cccxxxvii - Saint-Gille, chanson de geste publiée avec introduction, glossaire et index, par Gaston RAYNAUD, accompagnée de la rédaction norvégienne traduite par Eugène KOELBING (1879) 8 fr.
Page cccxxxvii - Elie de Saint-Gille, chanson de geste publiée avec introduction, glossaire et index par Gaston RAYNAUD, accompagnée de la rédaction norvégienne traduite par Eugène KOELBING(I 879).
Page cccxxxvii - Brun de la Montaigne, roman d'aventure publié pour la première fois, d'après le manuscrit unique de Paris, par Paul MEYER (1875) 5 fr.
Page cccxxxvii - Chansons françaises du xv siècle, publiées d'après le manuscrit de la Bibliothèque nationale de Paris, par Gaston PARIS, et accompagnées de la musique transcrite en notation moderne par Auguste GEVAERT (1875). Epuisé. Il reste quelques exemplaires sur papier Whatman, au prix de.... 37 fr. Les plus anciens Monuments de la langue française (1x«, x= siècles) , publiés par Gaston PARIS.
Page cccxxxi - Il a lavé sa trompe et son arc aux fontaines ; Et les os des héros blanchissent dans les plaines. Le bon roi Charle est plein de douleur et d'ennui ; Son cheval syrien est triste comme lui.
Page cccxxxi - Le bon roi Charle est plein de douleur et d'ennui; Son cheval syrien est triste comme lui. Il pleure; l'empereur pleure de la souffrance D'avoir perdu ses preux, ses douze pairs de France, Ses meilleurs chevaliers qui n'étaient jamais las, 15 Et son neveu Roland, et la bataille, hélas!
Page ccviii - Puis fu tele eure, ainz lonc terme passé, Qu'il en menjast volentiers et de gré, S'ele fust d'orge ou de plus aspre blé, Et croute et mie en manjast par verte, Qu'il n'en donast a dru ne a privé, Qant asegié l'orent en sa cité Li .x1j.
Page cxxxviii - Galliam peraccessit , ipsam urbem celeberrimam , atque metropolim eorum obsedit : super Adice fluvio munitionem in gyrum in modum arietum instruxit , Regem Sarracenorum , nomine Athima , cum satellitibus suis ibidem reclusit, castraque metatus est undique.

Bibliographic information