Mémoires complets et authentiques ...: sur le siècle de Louis XIV et la régence, Volumes 3-4 (Google eBook)

Front Cover
H.L. Delloye, 1840 - France
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 101 - Personne n'avait plus de fonds d'esprit, ni plus agréablement tourné ; rien du poète dans son commerce, et tout de l'honnête homme, de l'homme modeste, et sur la fin, de l'homme de bien.
Page 13 - Jusqu'aux soldats demandaient ce que c'était que cette chaise à porteurs, et le Roi à tout moment baissé dedans ; il fallut doucement faire taire les officiers et les questions des troupes. On peut juger de ce qu'en dirent les étrangers, et de l'effet que fit sur eux un tel spectacle. Il fit du bruit par toute l'Europe, et y fut aussi répandu que le camp même de Compiègne avec toute sa pompe et sa prodigieuse splendeur.
Page 2 - ... retenu, invité et comme forcé par l'attention, la civilité et la promptitude du nombre infini de ses officiers, et pareillement toutes sortes de liqueurs chaudes et froides, et tout ce qui peut être le plus vastement et le plus splendidement compris dans le genre des rafraîchissements ; les vins...
Page 2 - Prince, dont l'art et le goût y surpassoit tout le monde, ce que c'étoit que l'élégance, le nouveau et l'exquis : jamais spectacle si éclatant, si éblouissant, il le faut dire, si effrayant, et en même temps rien de si tranquille que lui et toute sa maison dans ce traitement universel, de si sourd que tous les préparatifs, de si coulant de source que le prodige de l'exécution, de si simple, de si modeste, de si dégagé de tout soin que ce général, qui néanmoins avoit tout ordonné et...
Page 237 - La nuit se passe dans cet exercice , le jour arrive et devient bientôt assez clair pour aviser sa maison. Il ne voit rien , il se frotte les yeux , il cherche d'autres objets pour découvrir si c'est la faute de sa vue. Enfin il croit que le diable s'en mêle, et qu'il a emporté sa maison. A force d'aller, de venir, et de porter sa vue de tous côtés , il aperçoit , à une assez grande distance de l'avenue , une maison qui ressemble à la sienne comme deux gouttes d'eau. Il ne peut croire que...
Page 162 - Ses yeux montraient de la douceur et de l'esprit ; toute sa physionomie, de la sagesse et de la candeur ; un art, une dextérité, un talent singulier à prendre ses avantages en traitant ; une finesse, une souplesse sans ruse qui savait parvenir à ses fins sans irriter ; une douceur et une patience qui charmait dans les affaires ; et avec cela une fermeté...
Page 87 - Roi que personne non titré ne lui écriroit plus que Monseigneur. Quantité de gens distingués en quittèrent le service, et ont été poursuivis dans tout ce qu'ils ont pu avoir d'affaires jusqu'à leur mort. La même chose qui étoit arrivée sur le Monseigneur aux ducs des autres secrétaires d'État leur réussit de même à tous quatre pour se le faire donner comme M.
Page 23 - C'était de ces preux militaires pleins d'honneur et de courage et de droiture , qui la mettent à tout sans s'en écarter jamais , avec «ne fidélité jamais démentie , et à qui le cœur et le bon sens servent d'esprit et de lumière , avec plus de succès que l'esprit et la lumière n'en donnent à beaucoup de gens.
Page 19 - ... trouvé à leur gré. Dieu le toucha par la lecture d'Abbadie : de la Vérité de la religion chrétienne; il ne balança ni ne disputa, et se retira dans une maison joignant l'Institution de l'Oratoire. Le Roi eut peine à le laisser aller : « Quoi? lui dit-il, Charmel, vous ne me verrez jamais?
Page 8 - Jamais je ne vis homme plus confondu que Tessé: il demeura les yeux baissés, et regardant ce chapeau avec une tristesse et une honte qui rendit la scène parfaite. Aucun des spectateurs ne se contraignit de rire, ni des plus familiers avec le Roi d'en dire son mot. Enfin Tessé reprit assez ses sens pour s'en aller; mais toute la cour lui en dit sa pensée, et lui demanda s'il ne connoissoit point encore M.

Bibliographic information