Œuvres diverses en prose. Fragments historiques (Google eBook)

Front Cover
Lefèvre, 1822 - French drama
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 73 - Molière allait commencer, lorsqu'on vit arriver un homme fort échauffé qui dit tout bas à cette personne: <Quoi! madame , vous entendrez une comédie le jour que le mystère de l'iniquité s'accomplit, ce jour qu'on nous ôte nos mères...
Page 10 - Pères, qui avaient bu chacun un coup, sont bien étonnés de ce changement ; ils prennent pourtant la chose en patience, et se couchent, non sans admirer le soin qu'on prenait de leur faire faire pénitence.
Page 11 - Qu'une femme fût dans le désordre, qu'un homme fût dans la débauche, s'ils se disaient de vos amis, vous espériez toujours de leur salut; s'ils vous étaient peu favorables, quelque vertueux qu'ils fussent, vous appréhendiez toujours le jugement de Dieu pour eux.
Page 10 - Desmarêts, et comme vous avez toujours traité tout le monde. Qu'une femme fût dans le désordre, qu'un homme fût dans la débauche, s'ils se...
Page 74 - J'avoue que le Provincial a mieux choisi ses personnages : il les a cherchés dans les couvents et dans la Sorbonne : il introduit sur la scène tantôt des jacobins , tantôt des docteurs , et toujours des jésuites. Combien de rôles leur fait-il jouer! Tantôt il amène un jésuite bonhomme, tantôt un jésuite méchant , et toujours un jésuite ridicule.
Page 489 - Le mois de décembre. mieux est de le supprimer : outre qu'il est scandaleux , il est inutile ; car ce sont les louanges , non de l'amour dont il. s'agit dans ce dialogue, mais de Socrate, qui n'y est introduit que comme un des interlocuteurs. Voilà, monsieur, le canevas de ce que je vous supplie de vouloir dire pour moi à madame de Fontevrault.
Page 18 - Ces qualités, qui ne sont pas fort honorables au jugement des honnêtes gens, sont horribles étant considérées selon les principes de la religion chrétienne et les règles de l'Évangile.
Page 7 - Mais, direz-vous, il n'ya plus maintenant de gloire à composer des romans et des comédies ; ce que les païens ont honoré est devenu horrible parmi les chrétiens. Je ne suis pas un théologien comme vous ; je prendrai pourtant la liberté de vous dire que l'Église ne nous défend point de lire les poètes ; qu'elle ne nous commande point de les avoir en horreur.
Page 12 - ... chose , sinon que les propositions ne sont pas dans Jansénius. Hé , messieurs ! demeurez-en là ; ne le dites plus. Aussi bien , à vous parler franchement, nous sommes résolus d'en croire plutôt le pape et le clergé de France que vous.
Page 74 - ... sont pourtant innocentes. Je vous demanderai si la chasse, la musique, le plaisir de faire des sabots, et quelques autres plaisirs que vous ne vous refusez pas à vous-mêmes, sont fort propres à faire mourir le vieil homme ; s'il faut renoncer à tout ce qui divertit, s'il faut pleurer à toute heure ? Hélas ! oui, dira le mélancolique.

Bibliographic information