La psychologie anglaise contemporaine (école expérimentale) (Google eBook)

Front Cover
Ladrange, 1870 - Psychologists - 421 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 29 - ... mal instruit : il se contenta de descendre profondément en lui-même; et après s'être, pour ainsi dire, contemplé longtemps, il ne fit dans son traité de l'Entendement humain que présenter aux hommes le miroir dans lequel il s'était vu. En un mot, il réduisit la métaphysique à ce qu'elle doit être en effet, la physique expérimentale de l'âme...
Page 25 - Dans cette espèce de phraséologie, l'esprit apparaît souvent comme une sorte de champ dans lequel la perception, la mémoire, l'imagination, la raison, la volonté, la conscience, les passions produisent leurs opérations, comme autant de puissances alliées entre elles ou en hostilité. Parfois l'une de ces facultés a la suprématie et les autres sont subordonnées ; l'une usurpe l'autorité et une autre cède, l'une expose et les autres écoutent ; l'une trompe et l'autre est trompée.
Page 31 - À étudier les états psychologiques en dehors, non au-dedans, dans les faits matériels qui les traduisent, non dans la conscience qui leur donne naissance. L'expression naturelle des passions, la variété des langues et des événements de l'histoire sont autant de faits qui permettent de remonter jusqu'aux causes mentales qui les ont produits : les dérangements morbides de l'organisme qui entraînent des désordres intellectuels ; les anomalies, les monstres dans l'ordre psychologique, sont...
Page 266 - On entend par sympathie la tendance d'un individu à s'accorder avec les états actifs ou émotionnels des autres, ces états étant révélés par certains moyens d'expression ». Sous sa forme générale et originelle, elle est cela et rien autre chose.
Page 226 - C'est une doctrine maintenant admise que la force nerveuse est engendrée par l'action de la nourriture fournie au corps, et que, par suite, elle est de la classe des forces qui ont une commune origine, et sont convertibles entre elles, force mécanique, chaleur, électricité, magnétisme, décomposition chimique. - La force qui anime l'organisme humain, et entretient les courants du cerveau, a son origine dans la grande source première de force vivifiante, le...
Page 193 - S'en tenir à l'assertion inacceptable qu'antérieurement à l'expérience, l'esprit est une table rase, c'est ne pas voir le fond même de la question, à savoir, — d'où vient la faculté d'organiser les expériences?— d'où proviennent les différences...
Page 197 - Mais dans le cas actuel les barrières sont renversées, le' libre usage de l'individualité d'un autre nous est concédé et ainsi est satisfait l'amour d'une activité sans limites. Finalement, il ya une exaltation de la sympathie, le plaisir purement personnel est doublé en étant partagé avec un autre et les plaisirs d'un autre sont ajoutés à nos plaisirs purement personnels. Ainsi, autour du sentiment physique qui forme le noyau du tout sont rassemblés les sentiments produits par la beauté...
Page 196 - A cela il faut ajouter le sentiment appelé amour de l'approbation. Quand on se voit préféré à tout le monde, et cela par quelqu'un qu'on admire plus que tous les autres, l'amour de l'approbation est satisfait à un degré qui dépasse toutes les expériences antérieures : spécialement, lorsqu'à cette satisfaction directe, il faut joindre la satisfaction indirecte qui résulte de ce que cette préférence est attestée par des indifférents. De plus, il ya aussi un sentiment voisin du précédent,...
Page 161 - ... matière diffuse tout autant que d'une matière concrète. La genèse d'un atome n'est pas plus facile à concevoir que la genèse d'une planète. En vérité, loin de rendre l'univers moins mystérieux qu'auparavant, elle en fait un plus grand mystère. La création par fabrication est chose bien plus basse que la création par évolution. Un homme peut assembler une machine; il ne peut faire une machine qui se développe elle-même... Que notre harmonieux univers ait autrefois existé, en puissance,...
Page 97 - Mais, d'un autre côté, je regarde comme une erreur tout aussi grande en principe, et plus sérieuse encore en pratique, le parti pris de s'interdire les ressources de l'analyse psychologique, et d'édifier la théorie de l'esprit sur les seules données que la physiologie peut actuellement fournir. Si imparfaite que soit la science de l'esprit, je n'hésiterai pas à affirmer qu'elle est beaucoup plus avancée que la partie correspondante de la physiologie, et abandonner la première pour la seconde...

Bibliographic information