Oeuvres complètes de Buffon: Quadrupèdes (Google eBook)

Front Cover
Rapet, 1818 - Natural history
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 276 - ... de la montagne sont toujours mieux faits, plus vifs et plus beaux que ceux de la vallée; à plus forte raison dans des climats éloignés du climat primitif, dans des climats où les herbes, les fruits, les grains et la chair des animaux sont de qualité et même de substance différentes, les hommes qui s'en nourrissent doivent devenir différents.
Page 123 - ... debout sur ses deux pieds ; cette définition, tirée de la nature même de l'animal et de ses rapports avec celle de l'homme, exclut, comme l'on voit, tous les animaux qui ont des queues, tous ceux qui ont la face relevée ou le museau long ; tous ceux qui ont les ongles courbés, crochus ou pointus ; tous ceux qui marchent plus volontiers sur quatre que sur deux pieds. D'après cette notion fixe et précise, voyons combien il existe d'espèces d'animaux auxquels on doive donner le nom de singe.
Page 135 - Or l'esprit, quoique resserré par les sens, quoique souvent abusé par leurs faux rapports, n'en est ni moins pur ni moins actif ; l'homme, qui a voulu savoir, a commencé par les rectifier, par...
Page 139 - ... qu'il lui a départi cette forme matérielle semblable à celle du singe, il a pénétré ce corps animal de son souffle divin; s'il eût fait la même faveur, je ne dis...
Page 124 - ... cet orang-outang ou ce pongo n'est en effet qu'un animal, mais un animal très-singulier, que l'homme ne peut voir sans rentrer en lui-même, sans se reconnaître, sans se convaincre que son corps n'est pas la partie la plus essentielle de sa nature.
Page 42 - ... une comparaison réfléchie, mais un développement suivi de toutes les parties des êtres organisés. Nous, dirons seulement, pour revenir à nos deux animaux, qu'autant la Nature nous a paru vive, agissante , exaltée dans les singes , autant elle est lente, contrainte et resserrée dans...
Page 300 - En comparant ainsi tous les animaux et en les rapportant chacun à leur genre, nous trouverons que les deux cents espèces dont nous avons donné l'histoire peuvent se réduire à un assez petit nombre de familles ou souches principales desquelles il n'est pas impossible que toutes les autres soient issues.
Page 385 - TAPETI (i). tapeti (a) me paroît être une espèce très-voisine, et peut-être une variété de celle du lièvre ou du lapin : on le trouve au Brésil et dans plusieurs autres endroits de l'Amérique ; il ressemble au lapin d'Europe par la figure -, au lièvre par la grandeur et par le poil, qui seulement est un peu plus brun ; il a les oreilles très-longues et de la même forme ; son poil est roux sur le front et blanchâtre sous la gorge; quelques-uns ont un cercle de poil blanc autour du cou...
Page 459 - ... de l'homme; ils affectent même de s'en approcher et de le suivre avec confiance et sécurité; cet instinct pour toute société est au plus haut degré pour celle de leurs semblables; ils se tiennent presque toujours en troupes et serrés les uns contre les autres avec leurs petits au milieu d;eux, comme pour les préserver tic tout accident ; tous se TOME XXXIV.
Page 125 - ... marche, au contraire, va toujours par degrés, et que son plan est nuancé partout et s'étend en tout sens; il doit se trouver entre le genre du singe ' et celui du babouin quelque espèce intermédiaire qui ne soit précisément ni l'un ni l'autre, et qui cependant participe des deux.

Bibliographic information