L'anthropophage des Pyrénées: Le procès de Blaise Ferrage, violeur et assassin à la fin du XVIIIe siècle

Front Cover
Cairn, 2005 - Criminals - 192 pages
0 Reviews
Le 13 décembre 1782, Blaise Ferrage, cadet d'une modeste famille de paysans du village de Cescau, aujourd'hui en Ariège, était roué vif à Toulouse pour avoir violé vingt-deux bergères, tenté d'assassiner l'une d'elle ainsi que son propre oncle, abattu un Espagnol, incendié une grange et commis de nombreux vols. Ces crimes dépassent largement le fait divers sanglant dont se délectaient déjà les " canards ", feuilles à sensation nées un siècle plus tôt. Le procès de Castillon-en-Comminges témoigne d'abord de la quotidienneté de la violence dans le monde rural. Aux yeux de ses voisins, Blaise n'était plus digne de la " réputation " qui légitimait la place de chacun dans la communauté. Ce procès exemplaire parvint aux oreilles du roi à Versailles. Il illustra à sa façon les interrogations qui taraudaient les élites à la veille de la Révolution: les crimes de Ferrage symboliseraient la barbarie rurale opposée à l'ordre rationnel de la Cité. A travers le " l'ogre paysan ", les Lumières ont stigmatisé aussi la dégénérescence morale incarnée à la même époque par Sade.

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Section 1
9
Section 2
19
Section 3
53
Copyright

6 other sections not shown

Common terms and phrases

Bibliographic information