Mémoires couronnés et mémoires des savants étrangers, publiés par l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, Volume 6 (Google eBook)

Front Cover
1853
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 43 - L'étude des textes ne peut jamais être assez recommandée; c'est le chemin le plus court, le plus sûr et le plus agréable pour tout genre d'érudition. Ayez les choses de la première main; puisez à la...
Page 161 - Mendoce, amiral d'Aragon, que le prince Maurice avait combattu et fait prisonnier à la bataille de Nieuport. Le prince avec une intention malicieuse, dirigea un instant le chariot vers la mer, et la terreur se répandit soudain dans l'équipage; mais il le ramena presque aussitôt dans sa véritable direction et acheva gaiement le trajet. La poésie et les arts célébrèrent le triomphe de la science : l'illustre Grotius, l'ami...
Page 191 - De l'influence exercée par la Belgique sur les Provinces-Unies, sous le rapport politique, commercial, industriel, artistique et littéraire, depuis l'abdication de Charles-Quint jusqu'à la paix de Munster (î).
Page 230 - Gama, doublé le cap de lionne-Espérance, et apportaient directement des lieux de provenance les marchandises des Indes, qui, jusque-là, étaient toujours arrivées par l'Arabie et l'Italie, bientôt un facteur portugais se fixa à Anvers, au nom du roi de Portugal , et dans cette ville accoururent tous les marchands des autres nations qui, pendant trois siècles, avaient suivi le marché de Bruges. Au mois de septembre...
Page 234 - ... que les Français vont chercher jusqu'en Amérique, où il a donné son nom à une contrée. Par terre, on apporte des dorures, des draps fins de Paris ou de Rouen, des cramoisis de Tours, des...
Page 57 - ... poussée jusqu'à l'absurde pour tout progrès dans les lettres dont le réveil semblait un danger pour la foi; telles étaient les dernières conséquences de l'esprit qui l'animait, et que quelques-uns de ses membres, emportés par un zèle maladroit, exagéraient jusqu'au plus honteux fanatisme.
Page 57 - ... persévérance et surtout par la sévérité de ses principes, à mettre un terme aux scandaleuses hérésies qui avaient affligé le Brabant pendant tout le moyen âge (I), et elle paraissait appelée à retenir sous les lois de Rome ces peuples extrêmes de Hollande et de Belgique, dont l'éloignement et la fierté rendaient l'obéissance suspecte et précaire. Environnée d'ennemis, elle exerçait une surveillance inquiète sur les prêtres, sur les laïques, sur ses propres membres; dénonçant...
Page 215 - ... bas tous les jours , le mauvais goût et la recherche le précipitaient loin de ces hautes régions où planent les sveltes fées de l'idéal. Un manque absolu de naturel dans la forme et dans l'expression, la vigueur hyperbolique des muscles, les postures étranges des corps, le jeu affecté de la lumière prenaient peu à peu la place du beau et du vrai; la foule ne s'enthousiasmait que pour un vain éclat, pour une splendeur illusoire. Notre jeune artiste, séduit par la nouveauté, à cause...
Page 161 - Scheveningue et Petten. Quatorze lieues furent parcourues avec une rapidité telle qu'un cheval n'aurait pu suivre le chariot chargé de vingt-huit personnes. C'était le prince Maurice lui-même qui dirigeait la manœuvre, et parmi les voyageurs se trouvaient le frère du roi de...
Page 158 - On comprend quelle influence devait exercer un homme qui savait unir si habilement la pratique à la théorie et qui était toujours soigneux de porter son attention sur les grandes questions d'utilité publique. Le renom qu'il s'était acquis par ses connaissances dans l'art militaire, et particulièrement dans la défense des places fortes, par le moyen des eaux, n'était point borné aux limites de son pays. On faisait de lui un tel cas à l'extérieur, que sur tous les points importants, on lui...

Bibliographic information