Correspondance de Madame Élisabeth de France: soeur de Louis XVI (Google eBook)

Front Cover
Plon, 1868 - France - 468 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 114 - Trianon, où on leur a apporté de quoi manger. Le lendemain , ils ont été reçus à merveille : la milice bourgeoise et la municipalité ont été les chercher; on les a amenés en triomphe dans la Place d'Armes, où on leur a fait prêter le nouveau serment de fidélité à la Nation, au Roi et à la Loi. C'est le premier qui ait été porté en présence des officiers municipaux.
Page 38 - J'adore vos desseins éternels et impénétrables ; je m'y soumets de tout mon cœur pour l'amour de vous. Je veux tout, j'accepte tout, je vous fais un sacrifice de tout, et j'unis ce sacrifice à celui de mon divin Sauveur.
Page 159 - Premièrement je crois qu'elle existe, parce que toutes les fois qu'un royaume est divisé en deux partis, et que le parti le plus faible n'obtient la vie sauve qu'en se laissant dépouiller, il m'est impossible de ne pas appeler cela une guerre civile. De plus jamais l'anarchie ne pourra finir sans cela, et je crois que plus on retardera, plus il y aura de sang répandu. Voilà mon principe : il peut être faux; cependant, si j'étais roi, il serait mon guide, et peut-être éviterait-il de grands...
Page 264 - Pour moi, quoique très-aristocrate, je ne puis m'empêcher de regarder sa mort comme un trait .de la Providence sur ce royaume. Je ne crois pas que ce soit par des gens sans principes et sans mœurs que Dieu veuille nous sauver. Je garde cette opinion pour moi, parce qu'elle n'est pas politique 3 ; mais j'aime mieux mille fois celles qui sont religieuses.
Page 266 - ... à la paroisse. Voilà la raison de l'insurrection d'hier. Le voyage de Saint-Cloud en a été à peu près le prétexte. La garde a parfaitement désobéi à M. de La Fayette et à tous ses officiers. Heureusement il n'ya point eu de malheur.
Page 376 - TOMB vi. 14 du culte, que la nation salarie, seront réduits à des fonctions purement religieuses; lorsqu'ils ne seront plus chargés des registres publics, de l'enseignement et des hôpitaux, lorsqu'ils ne seront plus dépositaires des secours que la nation destine à l'humanité souffrante ; lorsque vous aurez détruit ces corporations religieuses de prêtres séculiers, absolument inutiles, et cette nuée de sœurs grises, qui s'occupent moins de soulager les malades que de répandre le poison...
Page 416 - ... être forcées. Le Roi leur dit de s'entendre avec le commandant pour les faire défiler le long de la terrasse des Feuillants, et sortir par la porte du Manège. Peu de temps après, les autres portes du jardin furent ouvertes, malgré les ordres donnés. Bientôt le jardin fut rempli. Les piques commencèrent à défiler en ordre sous la terrasse devant le château , où il y avoit trois (1) Papiers de famille de M.
Page 302 - France et sur les motifs de sa conduite , qui étaient fondés sur la nécessité de donner au pouvoir exécutif une force nécessaire à son action pour le bien même de l'acte constitutionnel , puisque la France ne pouvait être république « Pas encore, à la vérité, lui répondit Pétion , parce que les Français ne sont pas assez mûrs pour cela.
Page 303 - ... crises, les contrastes bizarres la frappaient toujours ; et que, dans cette circonstance, la pieuse Elisabeth, retenant Barnave par le pan de son habit, lui avait paru la chose la plus surprenante. Ce député avait éprouvé un autre genre d'étonnement. Les dissertations de madame...

Bibliographic information