Recherches sur les drapeaux français: Oriflamme, bannière de France, marques nationales, couleurs du roi, drapeaux de l'armée, pavillons de la marine (Google eBook)

Front Cover
ve A. Morel & cie, 1874 - Flags - 167 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 116 - Et si vous perdez vos enseignes, cornettes et guidons, ne perdez point de vue mon panache blanc : vous le trouverez toujours au chemin de l'honneur et de la victoire.
Page 87 - LE P. ANSELME, Histoire généalogique et chronologique de la Maison royale de France...
Page 12 - Etendart d'un cendal fort espais, fendu par le « milieu en façon d'un gonfanon, fort caduque, enveloppé « autour d'un bastón, couvert d'un cuivre doré, et un fer
Page 24 - Item, un très-riche estandart de trois couleurs, c'estassavoir blanc, rouge et noir, de satin double, à deux grans paons de broderie, l'un d'un costé l'autre d'autre, et semé de raix de souleil et de plumes de paon et de branches de geneste, qui fu fait neuf pour le voyage de Bourges1.
Page 12 - Flandres 3 convient pareillement en cette description de l'oriflamme, en ces termes : « Et tenoit en sa « main une lance, à quoi l'oriflamme estoit attachié, d'un « vermeil samit, à guise de gonfonon à trois queues, et avoit « entour houppes de soye verte».
Page 34 - Archier un espoventail de chenevière, faict en façon d'ung gendarme, croix blanche devant et croix noire derrière, en sa main tenant une arbaleste.
Page 127 - On appeloit ainsi autrefois Un- monceau de pierres jetées confusément les unes sur les autres , soit pour marquer les chemins, soit en signe de quelque victoire, ou de quelque autre événement considérable. MONT-JOIE. Cétoit un cri de guerre usité autrefois parmi les François dans les batailles. Mont-joie Saint-Denis.
Page 106 - Uniformes Militaires où se trouvent Gravés en taille-douce les Uniformes de la Maison du Roy, de tous les Régiments de France, les drapeaux...
Page 24 - L'évêque de Maillesais; Écossois divers. Fol. 161. — «A Henri d'Autresque ', paintre du roi , demeurant à Bourges , pour avoir paint trois lances des trois couleurs que porte le roy, c'est assavoir rouge, blanc et pers, 6 livres tournois.
Page 34 - Adonc il advise sa croix noire. Par le sang bieu, c'est ung Breton, Et je dy que je suis Françoys ! Il est fait de toy ceste foys.

Bibliographic information