Histoire de Napoléon Ier, Volume 1 (Google eBook)

Front Cover
Charpentier et cie, 1876 - France
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 19 - Discours sur les vérités et les sentiments qu'il importe le plus d'inculquer aux hommes pour leur bonheur, sujet mis au concours par l'Académie de Lyon.
Page 292 - Soldats! je sais que vous êtes profondément affectés des malheurs qui menacent la Patrie ; mais la Patrie ne peut courir de dangers réels. Les mêmes hommes qui l'ont fait triompher de l'Europe coalisée sont là. Des montagnes nous séparent de la France : vous les franchiriez avec la rapidité de l'aigle, s'il le fallait, pour MANIFESTATIONS RÉPUBLICAINES DE L'ARMÉE.
Page 455 - au 18 fructidor; vous l'avez violée au 22 floréal; « vous l'avez violée au 30 prairial. La constitution ? « elle est invoquée par toutes les factions et elle a « été violée par toutes ; elle ne peut être pour « nous un moyen de salut, parce qu'elle n'obtient «plus le respect de personne; la constitution «violée, il faut un autre pacte, de nouvelles ga
Page 381 - Faites connaître au peuple que, depuis que le monde est monde, il était écrit qu'après avoir détruit les ennemis de l'islamisme, fait abattre les croix , je viendrais du fond de l'Occident remplir la tâche qui m'a été imposée. Faites voir au peuple que, dans le saint livre du Koran, dans plus de vingt passages, ce qui arrive a été prévu, et ce qui arrivera est également expliqué.
Page 117 - Vous aurez la gloire immortelle de changer la face de la plus belle partie de l'Europe. Le peuple français, libre, respecté du monde entier, donnera à l'Europe une paix glorieuse qui l'indemnisera des sacrifices de toute espèce qu'il a faits depuis six ans. Vous rentrerez alors dans vos foyers , et vos concitoyens diront en vous montrant : ° II était de l'armée d'Italie ! n BONAPARTE.
Page 207 - J'envoie mon aide de camp, chef de brigade', pour exprimer à Votre Sainteté l'estime et la vénération parfaite que j'ai pour sa personne ; et je la prie de croire au désir que j'ai de lui donner, dans toutes les occasions , les preuves de respect et de vénération avec lesquelles j'ai l'honneur d'être son très-obéissant serviteur.
Page 363 - Ils prospéreront dans leur fortune et leur rang. Heureux ceux qui seront neutres ! Ils auront le temps de nous connaître , et ils se rangeront avec nous. Mais malheur, trois fois malheur, à ceux qui s'armeront pour les Mameloucks, et combattront contre nous : il n'y aura pas d'espérance pour eux ; ils périront.
Page 105 - Chacun a sa manière de faire la guerre. Le général Kellermann a plus d'expérience et la fera mieux que moi; mais tous les deux ensemble nous la ferons fort mal. Je ne puis rendre à la patrie des services essentiels qu'investi entièrement et absolument de votre confiance.
Page 14 - La vie m'est à charge, parce que je ne goûte aucun plaisir et que tout est peine pour moi ; elle m'est à charge parce que les hommes avec qui je vis et vivrai probablement toujours ont des mœurs aussi éloignées des miennes que la clarté de la lune diffère de celle du soleil. Je ne puis donc pas suivre la seule manière de vivre qui pourrait me faire supporter la vie, d'où s'ensuit un dégoût pour tout.
Page 81 - Le gouvernement vous doit beaucoup, mais ne peut rien pour vous. Votre patience, votre courage vous honorent, mais ne vous procurent ni avantage ni gloire. Je vais vous conduire dans les plus fertiles plaines du monde; vous y trouverez de grandes villes, de riches provinces; vous y trouverez honneur, gloire et richesses. Soldats d'Italie, manqueriez-vous de courage?

Bibliographic information