La noblesse considérée sous ses divers rapports, dans les assemblées générales & particulieres de la nation: ou, Représentations des États-généraux et assemblées de notables, pour et contre les nobles, avec des observations préliminaires (Google eBook)

Front Cover
Royez, Cussac, Denné, 1788 - Nobility - 291 pages
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 82 - ... jamais en recevoir plus de lustre dans le monde, que le refus que vous en faites, par un principe si généreux, vous en donne auprès de moi.
Page 79 - Sire , par la paix , je me trouve éloigné de cela , qui est pour moi un extrême malheur , lequel s'accroît par la difficulté insurmontable que je trouve à recevoir l'honneur que VM veut me faire. De deux mauvais partis , Sire , agréez que je prenne, s'il vous plaît , celui de renoncer...
Page 82 - ... dispense accordée avec plus de joie, que celle que je vous enverrais de mon propre mouvement, si je...
Page 81 - Mais j'ai un regret extrême de voir qu'un homme qui, par sa valeur et par sa fidélité est parvenu si dignement aux premières charges de ma couronne, se prive lui-même de cette nouvelle marque d'honneur par un obstacle qui me lie les mains. Ne pouvant faire davantage pour rendre justice...
Page 31 - L'opulence et l'orgueil des uns accablent la nécessité des autres, qui ne sont riches qu'en courage, ce qui les porte à employer librement leur vie pour l'Etat dont les officiers tirent la substance.
Page 274 - Sire, est aujourd'hui rempli d'un nombre infini de collèges, lesquels au dommage de l'État soustraient au public une infinité de gens, qui abandonnent les arts, le commerce, le labourage et la guerre, tournent à charge au public et...
Page 60 - En effet, c'eft la profeffion diftinguée; parce que fes hazards, fes fuccès & fes malheurs même conduifent à la grandeur. Mais, en impofant cette loi, l'honneur veut en être l'arbitre ; &, s'il fe trouve choqué, il exige ou permet qu'on fe retire chez foi. Il veut qu'on...
Page 81 - ... de ce mois , l'exclufion que vous vous donnez ^vousmême pour le Cordon -bleu , dont j'avois réfolu de vous honorer. Ce rare exemple de probité me paroît fi admirable , que je vous avoue que je le regarde comme un ornement de mon regne ; mais j'ai un regret indicible , de...
Page 82 - Couronne, fe prive lui-même de cette premiere marque d'honneur, par un obftacle qui me lie les mains. Ne pouvant faire davantage pour rendre juftice à votre vertu ; je vous...
Page 158 - CCLVIII. fur la noblefle , qui porte que les roturiers & non nobles achetans fiefs nobles, ne feront pour ce annoblis ni mis au rang & degré des nobles , de quelque revenu & valeur que foient les fiefs par eux acquis. L'annobliflement avoit introduit la vente des fiefs au profit des annoblis qui devinrent capables de les pofTéder , au lieu qu'auparavant ils ne pouvoient les acquérir.

Bibliographic information