Histoire du christianisme et de la société chrétienne, Volume 1 (Google eBook)

Front Cover
Didot Frères, 1839 - Church history
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 258 - Гг de l'Histoire de l'Eglise, que les chrétiens ne s'emparèrent des beaux-arts de la Grèce et de Rome qu'à l'époque de leur décadence, à peu près comme ils s'emparèrent de la littérature décès régions célèbres.
Page 123 - ... 38. Voici donc le conseil que je vous donne : Ne vous mêlez point de ce qui regarde ces gens-là, et laissez-les faire; car si ce conseil ou cette œuvre vient des hommes, elle se détruira; 39. Que si elle vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire, et vous seriez en danger de combattre contre Dieu même.
Page 456 - J'ai terminé ce grand ouvrage en vingt-deux livres, dont les cinq premiers réfutent ceux qui croient que le culte de plusieurs dieux est nécessaire au bien du monde, et qui soutiennent que tous les malheurs...
Page 34 - Morte; elle paraît brillante, mais les villes coupables qu'elle cache dans son sein semblent avoir empoisonné ses flots. Ses abîmes solitaires ne peuvent nourrir aucun être vivant", jamais vaisseau n'a pressé ses ondes", ses grèves sont sans oiseaux, sans arbres, sans verdure; et son eau, d'une amertume affreuse, est si pesante, que les vents les plus impétueux peuvent à peine la soulever.
Page 106 - ... symboles, aux mythes, au culte et aux mystères dont ils observaient la décadence avec tant de douleur. Le rôle des philosophes se trouva bien changé depuis ces temps où Socrate et Platon étaient considérés comme les ennemis de la religion publique ; ils en étaient devenus les soutiens.... £n se chargeant d'un rôle si nouveau, les philosophes se donnèrent une latitude extrême, appelant à leur secours le monde ancien tout entier.et dépouillant jusqu'au christianisme (860-61).
Page 35 - ... dans cette confiance que nous avons, nous aimons mieux sortir de la maison de ce corps , pour aller habiter avec le Seigneur.
Page 14 - Pour lui, l'Eglise est l'assemblée des hommes unis par la profession de la même foi chrétienne et par la participation aux mêmes sacrements, sous la conduite des pasteurs légitimes et surtout du seul vicaire du Christ sur la terre, le Souverain Pontife1.
Page 215 - II fallait encore bien de la charité pour guérir ou supporter les défauts des autres veuves et des autres femmes, comme la tristesse, la jalousie, l'envie, les médisances, les murmures contre les pasteurs même; enfin tous les maux qui suivent ordinairement la faiblesse du sexe et de l'âge, surtout quand elle est jointe à la pauvreté, à la maladie, ou à...
Page 185 - D'ailleurs ils affirmaient que toute leur faute, ou leur erreur, s'était bornée à avoir l'habitude de se réunir à jour fixe avant le lever du soleil, de chanter entre eux alternativement un hymne au Christ comme à un dieu, de s'engager par serment non à perpétrer quelque crime mais à ne commettre ni vol, ni brigandage, ni adultère, à ne pas manquer à la parole donnée, à ne pas nier un dépôt réclamé en justice ; ces rites accomplis, ils avaient coutume de se séparer et de se réunir...
Page 174 - Il entendait la révélation dans le sens le plus large et il attribuait aux sages et aux prophètes du paganisme des révélations si sublimes qu'il les préférait à celles des juifs. Il proscrivait le mariage tout en permettant les plaisirs... L'âme ou l'idée-mère qui animait tout son système...

Bibliographic information