La Comtesse de Mirabeau (1752-1800): d'après des documents inédits (Google eBook)

Front Cover
Perrin, 1908 - 423 pages
1 Review
  

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

p 364 : André de Gassaud épouse Marie-Anne de Gaudemar

Common terms and phrases

Popular passages

Page 332 - Bulletin de la Société Scientifique, Historique et Archéologique de la Corrèze, t. 56, 2
Page 291 - Veuillez bien agréer l'expression du plus profond respect avec lequel j'ai l'honneur d'être, " Madame, " Votre très humble et très Obéissant serviteur "A. MAUR0C0RDAT0.
Page 395 - Madame, il est vrai que c'est le « titre de légitimité dans cette maison. Mais les « bonnes et froides têtes ont fait tant de sottises « et perdu tant d'États, qu'il ne serait, peut-être, « pas -fort imprudent d'essayer des mauvaises. « Assurément, du moins, elles ne feraient pas
Page 193 - croyez-moi, il est des hommes qu'il faut occuper, « et je suis du nombre ; l'activité qui peut tout , « et sans laquelle on ne peut rien , devient turbu...
Page 281 - Les circonstances m'ont isolé, « j'aspire plus au repos qu'on ne croit, et je l'em« brasserai le jour où je le pourrai avec honneur et « sécurité. Alors, si je me trouve assez de fortune, « je tâcherai d'être heureux, fût-ce en jouant aux
Page 102 - Que votre colère tombe entièrement sur l'infâme suborneur qui l'a séduite ; mais ne voyez en elle que la mère de votre fils, qui emploiera tous les moments de sa vie à vous faire oublier sa faute. Je ne prétends point la diminuer. Faites cependant, je vous prie, un peu de réflexion sur le peu d'égalité que le préjugé a mis entre le mari et la femme, et combien il est peu dans la nature que ce qui est permis à l'homme soit si rigoureusement puni chez la femme, qui ne fait souvent que...
Page 385 - Kynymound, deux fils qui jouèrent l'un et l'autre, à la fin du xvme siècle et au commencement du xixe siècle, un rôle assez en vue dans l'histoire de l'Angleterre et de l'Europe.
Page 99 - ... et la modération personnelle à moi qu'il a mise dans tout ceci n'ajoute à ma conduite que la prière que je vous fais de ne pas revenir dans ce pays-ci tant que nous y serons, autant parce qu'il n'est plus possible que je vous voie qu'à cause de mon mari.
Page 180 - Je vous conjure par votre fils, par vous-même, que j'ai toujours aimée, que j'aime encore, de ne pas me forcer, par une désobéissance qui, quelque autorisée qu'elle fût ou pût être, serait toujours criminelle et me trouverait inflexible ; de ne pas me forcer, dis-je, à vous faire connaître l'étendue de mes droits...
Page 392 - Les spectacles de Paris ou calendrier historique et chronologique des théâtres pour l'année 1789.

Bibliographic information