Epigrammatum anthologia palatina: cum Planudeis et appendice nova epigrammatum veterum ex libris et marmoribus ductorum, Volume 1 (Google eBook)

Front Cover
Friedrich Dübner, Edme Cougny
A. Firmin-Didot, 1871 - Epigrams, Greek
0 Reviews
  

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Popular passages

Page 237 - Et comme la cigale, amante des buissons, De rameaux en rameaux, tour à tour reposée, D'un peu de fleur nourrie et d'un peu de rosée...
Page xxiii - Supplément à l'Anthologie grecque contenant des épigrammes et autres poésies légères inédites, précédé d'Observations sur l'Anthologie et suivi de remarques sur :(li Д-р Никола С.
Page 129 - That not an arrow does resistance find. Thus the fair tyrant celebrates the prize, And acts herself the triumph of her eyes : So Nero once, with harp in hand, survey'd His flaming Rome, and as it burn'd he play'd.
Page 488 - Tond l'influence a des astres, leur harmonie, leur hauteur, et les airs et les » nuées! Quel rêve insensé! Vois, au terme de ta vie (i), le » ver attaché à [ta peau] ce vêtement tissé [par la nature] sans » le secours de la navette. Qu'il est horrible ce [crâne] dé« pouillé! Moins tremblante, moins misérable est la toile bri
Page 500 - Un esprit de celte trempe pouvait-il faire grâce à l'harmonie céleste des pythagoriciens, aux extravagances de la physique, de la météorologie de son temps? Non, sans doute; voulant prouver la vanité des choses humaines, il choisira pour but à ses traits la docte cabale comme le type le plus accompli de l'orgueil impuissant et stérile. La verve satirique de Lucien ne brille jamais avec plus de bonheur que dans les dialogues où il tourne en ridicule le charlatanisme philosophique. D'après...
Page 127 - ... cum uxore mea partiario tractabo. Nec herciscundae familiae, sed communi dividundo formula dimicabo, ut sine ulla controversia vel dissensione tribus nobis in uno conveniat lectulo. Nam et ipse semper cum mea coniuge tam concorditer vixi, ut ex secta prudentium eadem nobis ambobus placerent. Sed nec aequitas ipsa patitur habere plus auctoritatis uxorem quam maritum».
Page 487 - ... faut transporter l'épigramme qui nous occupe. La correction de M. Meineke sur les v. 7 et 8 est excellente en soi, mais elle laisse subsister le défaut de liaison entre ces vers et ceux qui les précèdent. Ce défaut, très-frappant dañe l'expression, l'est bien plus encore dans les idées.
Page xvii - In monumentis autem sepulcralibus quot et quanta fuerint ad commoti pectoris sensus expromendos invitamenta, quid attinet dicere? Qua...
Page xvi - Sic itaque epigrammata, primum donariis, turn monumentis sepulcralibus, tabulis votivis, statuis, signis aliisque rebus adliibita, cum externa carminis forma naturam quoque carminis induebant. .Ñeque tarnen hoc ita velim accipi , quasi id quod in hoc genere poeticum est f totum ab externa ejus forma derivandum esse existimen).
Page 156 - Ainsi le poëte suppose que les transports de l'amoureux vont jusqu'au délire, afin de rendre plus piquant le contraste de l'exaltation sentimentale avec l'impuissance physique.

Bibliographic information